11e édition de Water School : une croisade inédite contre la Covid-19

Par Fulbert Adjimehossou,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur 11e édition de Water School : une croisade inédite contre la Covid-19

11e_édition_Water_School11e_édition_Water_School

C’est la rentrée à Water School, mais une rentrée pas comme les autres. Répartis en plusieurs ateliers, une centaine d’élèves découvrent, sous des angles plus sûrs, la Covid-19.
Au peigne fin, et de façon astucieuse, des encadreurs les aident à prendre connaissance des symptômes du coronavirus, les modes de transmission, les mesures barrières, et surtout à déconstruire les Infox qui circulent avec le virus. L’initiative s’inscrit en réalité dans le cadre de la 11e édition de Water School. L’exercice est si fascinant que le maire de Grand-Popo, Jocelyn Ahyi, et le directeur de cabinet du ministre de l’Eau, Prof. Emmanuel Lawin, n’ont pas tardé à se lancer dans le jeu de questions-réponses pour attirer l’attention sur des détails.
« Au nombre des mesures barrières, on nous a recommandé le lavage des mains pour repousser loin ce virus. Ce que nous faisons pour préserver notre vie ne doit pas s’arrêter à ça. Nous devons nous engager totalement dans la dynamique pour protéger tous ceux qui sont autour de nous. Les protéger, c’est de leur dire ce qu’on nous apprend à faire ici pour lutter contre la Covid-19, les sensibiliser à se les approprier. Il faut que dans chaque foyer, cela devienne un réflexe. C’est une mission qu’on vous confie », a dit Jocelyn Ahyi aux apprenants.
Cette action innovante est organisée avec l’appui du Programme Eau, Hygiène et Assainissement (Proseha/Giz), en collaboration avec Eau Afrique. Water School vise à doter les jeunes de connaissances et outils capables de faire d’eux des pairs éducateurs contre la Covid-19. Le thème de l’édition 2021 en dit long :
« Les jeunes face à l’urgence sanitaire liée à la pandémie de la Covid-19 ». Plusieurs spécialistes ont été mobilisés pour animer les communications pour à la fois éclairer la l’antenne des apprenants, susciter leur détermination à mener la croisade contre la Cvid-19 et les amener à briser la chaine de l’Infodémie.

LIRE AUSSI:  Montée drastique des cas de Covid-19: Nécessité d’une prise de conscience collective

8 départements à sillonner

La caravane Water School 2021 va sillonner 30 communes des départements de l’Atacora, Borgou, Alibori, Ouémé, Mono, Plateau, Atlantique et Littoral.
« La 11e édition offre aux jeunes l’unique occasion de s’engager dans la bataille contre la Covid-19 et leur donne les moyens d’être des artisans de leur devenir. L’objectif est de développer une stratégie de communication et d’éducation à la vulgarisation des gestes barrières au Covid-19 chez les jeunes », a souligné Rodrigue Dossou, chargé de programme adjoint de Proseha/Giz.
Pour sa part, le directeur de cabinet du ministre de l’Eau, a rappelé les efforts du gouvernement pour la disponibilité de l’eau potable, aussi bien en milieu urbain que rural. Il a ensuite invité les jeunes à s’engager résolument dans la riposte à la Covid-19. « Soyez des acteurs de changement à l’issue de votre formation de pairs éducateurs. Vous avez un grand rôle à jouer dans la lutte contre le Covid-19 », a insisté Prof. Emmanuel Lawin. Engagés, les élèves le sont déjà. A leurs hôtes, ils n’ont pas manqué de faire eux aussi un rappel : « Pour bien se laver les mains, il faut de l’eau potable, du savon et du temps ».