133e Conseil d’administration de la Boad: Deux projets de 28,5 milliards F Cfa approuvés pour le Bénin

Par Arnaud DOUMANHOUN,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur 133e Conseil d’administration de la Boad: Deux projets de 28,5 milliards F Cfa approuvés pour le Bénin


Au terme de sa 133e session ordinaire, le Conseil d’administration de la Banque ouest-africaine de développement (Boad) a approuvé le financement partiel de plusieurs projets dans les Etats membres de l’Uemoa, ce 2 décembre à Niamey. Pour le compte du Bénin, un financement pour la viabilisation du site des logements sociaux à Ouèdo dans la commune d’Abomey-Calavi et une ligne de refinancement d’une banque sont accordés.

LIRE AUSSI:  Audience à la Cour constitutionnelle : Charles Coovi et son bureau chez Djogbénou

La Banque ouest-africaine de développement (Boad) a autorisé à l’issue de sa 133e session ordinaire, à
Niamey, de nouveaux crédits pour la mise en œuvre de plusieurs projets dans les Etats membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa). Il s’agit notamment de deux propositions de projets financées sur les ressources du programme Songtaaba, d’un montant de 36 milliards F Cfa, de trois nouvelles propositions de projets pour un montant global de 45 milliards F Cfa et de deux lignes de refinancement d’un montant global de 28,5 milliards F Cfa, soit au total, 109,5 milliards F Cfa.
Au profit du Bénin, le montant de 25,8 milliards F Cfa a été approuvé pour la mise en œuvre de deux projets. Il s’agit de la viabilisation du site de Ouèdo, dans le cadre de la construction de 10 849 logements sociaux et économiques dans la commune d’Abomey-Calavi. Les travaux de viabilisation permettront d’assurer une alimentation de qualité en électricité, par l’augmentation de la puissance du réseau électrique sur tout le site du projet et la construction d’une usine de traitement d’eau et d’un château d’eau de
500 m³. Le montant de l’opération est de 10 milliards F Cfa. La Boad approuve également la mise en place en faveur de Nsia Banque Benin Sa (i) d’une ligne de refinancement dans le cadre du programme de relance des activités des entreprises de l’Uemoa, suite à la crise sanitaire liée à la Covid-19 et (ii) d’un prêt subordonné, le tout pour un montant de 18,5 milliards F Cfa.
En ce qui concerne les projets financés sur ressources du programme spécial Songtaaba 2022-2024, il s’agit de la reconstitution du stock de sécurité alimentaire au titre de l’exercice 2023 en République du Mali. Ce projet permettra de répondre à la demande alimentaire des populations maliennes, de renforcer les capacités de prévention des chocs et des crises, d’améliorer l’accessibilité des vivres, notamment aux populations vulnérables, et de réduire les distorsions du marché céréalier sur le plan national. Le prêt approuvé pour le financement partiel de ce projet est de 25 milliards F Cfa.

LIRE AUSSI:  Haute cour de Justice: Jonas Gbènamèto remplace Benoît Dègla

Pour le bonheur des
populations

Au Niger, la Banque approuve le financement d’un projet relatif à l’alimentation en eau potable en milieu rural notamment dans les régions de Dosso, Maradi, Tahoua et Tillabéri. Ce projet permettra de réaliser 45 systèmes d’alimentation en eau potable, desservant 92 localités. Il prévoit également la réalisation de 334 blocs de latrines institutionnelles dans les écoles et les centres de santé. Le montant de l’opération est de 11 milliards F Cfa.
S’agissant du programme de financement ordinaire au Niger, il est prévu l’aménagement de voies urbaines dans la ville de Niamey. On assistera à l’aménagement de la section urbaine de la RN25 et à la réhabilitation du tronçon Niamey-Nyala. Le projet permettra d’améliorer la mobilité sur les tronçons concernés en réduisant le temps de parcours, de baisser le nombre d’accidents de la circulation de plus de
60 % et le coût d’exploitation des véhicules d’environ 40 %, à partir de la première année de mise en service de la route. Le prêt approuvé à ce niveau est de 25 milliards F Cfa.
Pour la relance des activités de Asusu Sa en République du Niger, le montant de l’opération est de 10 milliards F Cfa. Le projet permettra de maintenir l’accès des populations exclues du système bancaire classique et celles qui sont économiquement vulnérables, notamment les femmes et les jeunes, à des services financiers diversifiés et innovants. Le dernier projet approuvé au cours de cette 133e session ordinaire de la Boad est la mise en place d’une ligne de refinancement en faveur de Vista Bank Burkina Faso. Cette ligne permettra à Vista Bank Burkina d’accroître son activité de financement à moyen terme, de consolider son développement, et de contribuer à la croissance de l’économie nationale. Ces nouvelles approbations portent à 7182,1 milliards F Cfa le total des engagements, toutes opérations confondues de la Boad, depuis le démarrage de ses activités opérationnelles en 1976.
Il faut noter qu’au terme de la 133e session ordinaire, Serge Ekué, président du Conseil d’administration de la Boad, a exprimé sa gratitude aux membres du conseil pour la qualité des échanges et la pertinence des orientations, et félicité les équipes pour la qualité des dossiers soumis à l’examen du conseil?