17e édition de la compétition internationale « Hanyu qiao »: Faccio Kpogbozan défendra les couleurs du Bénin en Chine

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur 17e édition de la compétition internationale « Hanyu qiao »: Faccio Kpogbozan défendra les couleurs du Bénin en Chine


PENG JINGTAO remettant le 1er prix à KPOGBOZAN Faccio

Le Bénin connait son représentant à la dix-septième édition de la compétition internationale en langue chinoise « Hanyu qiao ». Faccio Kpogbozan a pris le dessus sur les autres prétendants en retenant l’attention des membres du jury par ses prestations hors pair, samedi 7 avril dernier à Cotonou.

LIRE AUSSI:  Mise en œuvre du projet Asphaltage: 31 km de rues à aménager à Porto-Novo et Sèmè-Podji

L’enjeu était de taille pour les candidats engagés dans la phase finale à la dix-septième édition de la compétition internationale en langue chinoise « Hanyu qiao » pour le compte du Bénin. Il fallait tout mettre en œuvre pour prendre la première place afin d’être l’ambassadeur du Bénin à cette compétition qui se déroulera en Chine. Face à un tel challenge, les candidats ne se sont pas fait prier. Qu’il s’agisse des récitations, de la lecture, des réponses aux questions des membres du jury ou encore des prestations artistiques, ils y sont allés de tout leur engagement. 

L’enjeu s’est révélé encore plus grand lorsqu’à l’entame de la compétition, l’ambassadeur de la République populaire de Chine près le Bénin, Peng Jing Tao, a annoncé un lot supplémentaire composé d’un ordinateur portatif qu’il mettrait en jeu. Pour lui, cette compétition est un pas vers la Chine. Apprendre le chinois, dira-t-il aux candidats, c’est apprendre le développement, car ce pays a connu un développement impressionnant. Cette compétition, il l’entrevoit aussi comme un pont entre son pays et le Bénin sous la bannière de la promotion d’une série de valeurs. Le message du recteur de l’Université d’Abomey Calavi, le professeur Maxime da Cruz ne diffère pas. Il est venu soutenir les étudiants engagés dans la compétition pour leur engagement à apprendre et à maîtriser la langue chinoise.
Finie la phase protocolaire des interventions, place a été faite à la compétition. Les heureux vainqueurs des phases préliminaires ont rivalisé d’ardeur devant le jury composé de Shen Lin, Bohui Zhang et Wei Jum pour prouver son niveau de maîtrise de la langue, de l’art et de la culture chinoise. Au terme des délibérations, la troisième place est revenue à Guy-Arthur Adébola. Olinck Adjahoungbo est reparti avec le lot de la deuxième place plus un billet d’avion afin d’être un spectateur privilégié à l’occasion de la dix-septième édition de la compétition internationale en langue chinoise « Hanyu qiao » en juillet prochain en Chine. Il y sera pour soutenir Faccio Kpogbozan qui, s’est imposé à la première place et défendra ainsi les couleurs du Bénin.
Rappelons que la compétition du samedi dernier a connu également le challenge des candidats nigérians. De ce côté-là, c’est Témitokpè Akinyèmi qui est reparti avec le lot de la première place alors qu’Omomijo Oluwle et Grâce Idika sont repartis respectivement avec les deuxième et troisième lots mis en compétition pour le compte du Nigeria.

LIRE AUSSI:  17e Conférence des ministres des Affaires étrangères des Pays nordiques et d’Afrique : Aurélien Agbénonci porte le message de ses pairs africains