1949-2019: Il y a 70 ans, la Chine nouvelle

Par Paul AMOUSSOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur 1949-2019: Il y a 70 ans, la Chine nouvelle


70 000 colombes et 70 000 ballons, lâchés à la fin du défilé marquant les 70 ans de la République populaire de Chine. Ce mardi 1er octobre, la Chine a célébré les 70 ans du nouvel ordre fondé par Mao, avec un gigantesque défilé plein de symboles et de signification de la super puissance qu’est l’Empire du Milieu.

LIRE AUSSI:  Projet « Porto-Novo, ville verte » : L’aménagement de la berge lagunaire se précise

Plus de 100 000 figurants, une marée de drapeaux rouges et des chars de carnaval pour symboliser l’ascension de la Chine. Aux 70 coups de canon tirés depuis l’immense place Tiananmen, au cœur de Pékin, répondaient en échos des armements : missiles, bombardiers, drones ultrarapides ou furtifs, mais aussi Tgv chinois dernière génération et autres, témoignant de la puissance de la Chine.  Mais aussi de la modernité de ce pays qui s’est construit vaillamment, suivant les choix, la vision et l’inspiration de ses dirigeants qui l’ont hissé au rang des nations prospères, à même de tutoyer les plus grands au rang desquels la Chine est indiscutablement aujourd’hui. Œuvre d’un travail acharné, d’abnégation, de volonté farouche, d’une détermination sans faille…Et la Chine s’éveilla ; et la Chine se révéla, forte, de son immensité géographique et de sa densité démographique, mais aussi de sa capacité de travail…  

Des hommes et des visions pour le progrès

Step par step, la Chine a prospéré et progressé, au gré des politiques portées par ses dirigeants. Lesquels, en tout cas ceux qui sont encore vivants, étaient aux côtés du président Xi Jinping hier pour célébrer une avancée prodigieuse. Symbolique d’une continuité dans la construction du pays qui a ainsi progressé, ce mardi, lors du défilé de la célébration des 70 ans, le président Xi Jinping était accompagné des plus hauts dirigeants du pays, ainsi que de ses deux prédécesseurs encore en vie : Hu Jintao qui a dirigé la Chine de 2003 à 2013, et le charismatique Jiang Zemin, 93 ans, son prédécesseur. Manquait juste à l’appel Deng Xiaoping, le grand architecte de l’ouverture et de la construction moderne de la Chine, un référent du régime. Les trois hommes, ensemble au palais impérial, là même où Mao Tsé-toung proclama la République populaire le 1er octobre 1949, constituent un vibrant témoignage du relais productif au service du pays, à l’image des 70 chars de carnaval qui ont défilé en musique pour retracer les réalisations du régime ainsi que les différents tableaux dépeignant l’ascension de la Chine, riche et puissante…Ceci ne fut pas, sans l’ordre, la discipline impulsées par le parti communiste à travers ses dirigeants qui ont pensé et construit la Chine moderne.

LIRE AUSSI:  Réfection de la piste d’atterrissage de l’aéroport de Cotonou: Un scandale financier mis à nu !