1er et 2e vice-présidents du Parlement: Comment Robert Gbian et Dakpè Sossou ont été élus

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur 1er et 2e vice-présidents du Parlement: Comment Robert Gbian et Dakpè Sossou ont été élus


Robert Gbian, précédemment 2e vice-président de l’Assemblée nationale devient désormais le 1er vice-président de l’institution parlementaire.
Il remplace Mariam Chabi Talata élue et investie depuis le 23 mai dernier, vice-président de la République.

LIRE AUSSI:  Assemblée nationale: Trois groupes parlementaires volent en éclats

Le député Dakpè Sossou, quant à lui, a été porté au poste de deuxième vice-président pour hériter dans le bureau du fauteuil de Robert Gbian du Groupe parlementaire Bloc républicain (Br). Les deux élections se sont déroulées à la faveur de la séance plénière de ce mardi 1er juin au palais des Gouverneurs. Robert Gbian a été élu à l’issue d’un vote à bulletin secret sanctionné par 80 voix pour 0 contre et 0 abstention. Il devient du coup le numéro 2 de l’Assemblée nationale après le président Louis Vlavonou.

L’honorable Dakpè Sossou de l’Union progressiste est désormais le numéro 3 de l’institution parlementaire. Son élection a été validée par 78 voix pour 02 contre et 0 abstention. Les autres postes du bureau n’ont pas connu de changement. L’honorable Boniface Yèhouétomè et André Okounlola demeurent respectivement premier et deuxième questeur de l’Assemblée nationale. Sofiath Schanou occupe toujours les fonctions de premier secrétaire parlementaire et Délonix Kogblévi, deuxième secrétaire parlementaire. Le bureau a juste été remembré au niveau des postes de 1er et 2e vice-président.
La séance plénière élective a été présidée par le président de l’Assemblée nationale, Louis Vlavonou. Sous les applaudissements de ses collègues, il a présenté le nouveau bureau qui l’aidera à conduire l’institution pour le reste du mandat de la huitième législature.

LIRE AUSSI:  Travaux budgétaires au Parlement: 27, 950 milliards F Cfa pour fouetter davantage la diplomatie en 2020

Le président de l’Assemblée nationale salue les députés Br et Up pour avoir suivi les instructions du bureau politique de leurs partis respectifs. Selon lui, l’issue du vote est le résultat des réformes du système partisan. C’est la manifestation de la discipline partisane où les acteurs politiques ne sont plus libres de faire ce qu’ils veulent. Ils doivent faire la volonté des responsables de leurs formations politiques. Louis Vlavonou encourage ses collègues à maintenir le cap et à continuer d’améliorer l’environnement politique et partisan du Bénin en pleine renaissance.

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau