1ère édition des rencontres de la Responsabilité sociétale des entreprises: Une nouvelle dynamique pour le développement durable au Bénin

Par Alexis METON  A/R Atacora-Donga,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur 1ère édition des rencontres de la Responsabilité sociétale des entreprises: Une nouvelle dynamique pour le développement durable au Bénin


Les chefs d’entreprise, responsables d’associations et d’Organisations non gouvernementales ont pris part à la première édition des rencontres Rse, Responsabilité sociétale des entreprises, à Cotonou ce jeudi 20 septembre, à l’initiative du communicateur Léon Anjorin Koboudé. Un moment d’échanges et de sensibilisation sur ce concept non connu du grand public, mais d’intérêt pour le développement durable du Bénin, si les entreprises s’y engagent.

LIRE AUSSI:  Conseil des ministres: Des établissements privés d’enseignement supérieur suspendus, fermés et autorisés

« La Responsabilité sociétale des entreprises (Rse), c’est l’ensemble de la contribution de l’entreprise au développement social et au développement durable. On considère que l’entreprise ne peut plus être indifférente aux questions de changement climatique, ni aux questions liées à la pauvreté… », a expliqué Léon Anjorin Koboudé. C’est à l’occasion de la première édition des rencontres Rse dont l’ambition est de favoriser l’engagement des différentes parties prenantes en faveur du développement durable à travers la communication et la promotion de la Rse. Les chefs d’entreprise, les responsables d’associations et d’Organisations non gouvernementales… ont pris activement part à cette rencontre sur la Rse, un concept nouveau dont la vulgarisation permettra bien évidemment de booster le développement du pays. Chaque participant a pu apporter sa contribution au débat sur le panel : « Rse au Bénin : Enjeux pour l’entreprise et le développement durable », présenté par d’éminents professeurs d’université, des responsables d’Ong et des chefs d’entreprise.
L’objectif de cette rencontre est d’informer les entreprises et les autres parties prenantes sur les enjeux de la Rse au Bénin et d’obtenir à moyen terme leur engagement volontaire dans cette démarche. Les agents de ces différentes entreprises bénéficieront également d’une formation, selon Léon A. Koboudé sur les exigences de la Rse. Certes, le Bénin ne dispose pas encore de législation sur la Rse et son souhait ainsi que celui de bien d’autres participants est que le gouvernement et le Parlement puissent se pencher sur cette préoccupation. « La contribution des entreprises aux œuvres sociales ne doit plus être une question réservée aux pays dits développés », a martelé l’initiateur de la rencontre de la Rse, Léon Koboudé. Selon ses propos, l’entreprise qui s’y investit a tout à gagner notamment en termes de réputation qui pourrait favoriser son accès sur le marché international. « C’est une opportunité économique pour l’entreprise », a soutenu Léon Koboudé, rappelant que le parcours sera long pour réussir cette révolution dans nos pays, aussi bien en Afrique que dans le monde. Après cette première édition, l’initiateur projette d’autres éditions afin que le concept de la Responsabilité sociétale des entreprises puisse entrer dans les habitudes. Toutes choses qui, sans doute, vont amener les entreprises à contribuer au développement du Bénin et à impacter l’environnement à travers diverses actions. Rappelons que la Responsabilité sociétale des entreprises est basée sur des principes fondateurs tels que la bonne gouvernance, la lutte contre la corruption, l’égalité professionnelle homme et femme, le développement durable…

LIRE AUSSI:  Pour violences et actes de vandalisme: Le culte Oro suspendu jusqu’à nouvel ordre à Akpro-Missérété