1re édition du Camp Naja: Les filles outillées pour de meilleures pratiques sportives

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubrique(s): Sports |   Commentaires: Commentaires fermés sur 1re édition du Camp Naja: Les filles outillées pour de meilleures pratiques sportives


 

La première édition du camp Naja s’est achevée, samedi 1er octobre à Yokpo dans la commune de Zè. Pendant trois jours, les footballeuses ont été non seulement aguerries aux règles de jeu et de l’arbitrage mais aussi sensibilisées aux Infections sexuellement transmissibles (Ist).

LIRE AUSSI:  Finalisation des documents de politiques du secteur des sports: Homéky reçoit le rapport du Comité technique de suivi

Les footballeuses de la commune de Zè et celles de l’association sportive Naja de Cotonou ont pris part du 29 au 1er octobre dans l’arrondissement de Yokpo à la première édition du camp Naja. Pendant trois jours, elles ont été formées sur les meilleures pratiques en vue d’une bonne carrière sportive. A cette occasion, Guy Serges Hounongbé, promoteur sportif et secrétaire général de Naja Football Club de Cotonou, s’est réjoui de la mobilisation des populations et des autorités de la commune de Zè autour de cette initiative dont l’objectif est non seulement de contribuer à la promotion du football féminin à la base mais surtout d’outiller les jeunes filles sur les meilleures pratiques sportives. Heureux du bon déroulement des activités de ce camp, il a salué le Fonds national pour le Développement des activités de Jeunesse, de Sports et de Loisirs (Fndajsl) qui a accompagné cette initiative qui contribue à la formation, à la promotion et à la détection des talents. Pour lui, tout comme les garçons, les filles footballeuses ont également le droit d’être encadrées pour une meilleure pratique sportive. « C’est pourquoi, nous avons voulu les former sur les règles de jeu et de l’arbitrage et les sensibiliser aux Infections sexuellement transmissibles (Ist) dans le milieu sportif », a-t-il déclaré. Représentant le président de Naja Fc, Christophe Houdo pense que l’espoir est permis pour le football féminin. A l’en croire, ce camp témoigne de la volonté de l’association de faire connaitre le sport féminin dans les milieux ruraux afin de susciter davantage de filles à la pratique du football. Parrain de l’évènement, Pierre Boutokpo, chef de l’arrondissement de Yokpo, se dit heureux du choix porté sur sa localité pour l’abriter. Au terme du tournoi de football féminin organisé dans le cadre de ce camp, il a félicité le gouvernement du président Patrice Talon pour les nombreuses initiatives pour le développement du football féminin. Il s’engage à accompagner les filles de la commune de Zè pour la pratique du football.

LIRE AUSSI:  Finalisation des documents de politiques du secteur des sports: Homéky reçoit le rapport du Comité technique de suivi