1re édition du Simaa : les meilleurs acteurs agricoles distingués

Par Fulbert Adjimehossou,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur 1re édition du Simaa : les meilleurs acteurs agricoles distingués

Meilleurs_acteurs_agricolesMeilleurs_acteurs_agricoles

La première phase du Salon international de la modernisation agricole et de l’agroalimentaire (Simaa-Bénin) a pris fin, samedi 27 novembre 2021 à Cotonou, avec la distinction des meilleurs acteurs.

LIRE AUSSI:  30e congrès de l’Association internationale de pédagogie universitaire: Adapter l’enseignement supérieur aux besoins de la communauté


Plus qu’une occasion de ventes, le Salon international de la modernisation agricole et de l’agroalimentaire (Simaa) a permis de révéler les potentialités du secteur et des hommes qui l’animent. Les meilleurs acteurs ont été distingués à la clôture de cet évènement organisé par le ministère de l’Agriculture, de l’Elevage, et de la Pêche (Maep).
Ils sont une dizaine d’acteurs dont cinq femmes et cinq hommes, repérés par les trois Agences territoriales de développement agricole (Atda) du Sud du Bénin à être primés. «C’est important d’encourager ceux qui font bien. Ce sont eux nos modèles. Ils peuvent gravir encore des échelons pour faire mieux. Mais en même temps, ils peuvent inspirer d’autres », a souligné Dossa Aguèmon, directeur de Cabinet du ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche. Il a saisi l’occasion pour remercier les forains et tous ceux qui ont œuvré pour la réussite du Simaa, dans le respect des gestes barrières. «Le salon a apporté un plus. Nous espérons que les prochaines éditions seront plus alléchantes et internalisées. Il faudra mettre les forains au cœur des prochaines éditions, pour plus de visibilité », a-t-il préconisé.
En effet, ouvert jeudi 25 novembre 2021, le Simaa a drainé au Stade Général Mathieu
Kérékou des entreprises intervenant dans la fourniture d’intrants ou de semences, la vente de machines agricoles, la finance agricole, ou la transformation de produits agricoles. Environ 1 000 personnes ont pris part aux visites et panels. Le stand le plus visité est celui du programme « Approche communale pour le marché agricole au Bénin (Acma2).
Sponsor officiel du Simaa, la Société nationale de mécanisation agricole (Sonama) a fini l’étape de Cotonou rassurée. « Nous avons cru en cet évènement dès le début. Le Simaa est venu à point nommé. C’est pour nous l’occasion de révéler à tous les producteurs que le rêve de la mécanisation agricole est devenu réalité. On ne saurait moderniser l’agriculture sans parler de la mécanisation agricole. Plus que tout autre acteur, la Sonama est consciente des défis à relever. Nous accompagnons, de façon égale, tous les pôles de développement », a déclaré Rodrigue Adogony, au nom de la Sonama. Pendant ce salon, une gamme variée de machines agricoles a été exposée. La Sonama annonce qu’elles seront très prochainement mises à disposition des populations. « Dans quelques semaines, les hostilités», a promis Rodrigue Adogony. Les partenaires sont tout aussi engagés, de même que les Atda qui ont saisi l’occasion pour mettre en relief leurs activités, spécificités et approches d’accompagnement des producteurs à la base. La seconde phase du Simaa est attendue à Parakou du 2 au 5 décembre 2021 pour plus d’éclats.

LIRE AUSSI:  Lutte contre les maladies tropicales négligées: Bilan de 2018 et perspectives à l'ordre du jour de la revue annuelle