1re session extraordinaire du comité sectoriel du dialogue social du Menc: Les défis et enjeux du ministère au cœur des échanges

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur 1re session extraordinaire du comité sectoriel du dialogue social du Menc: Les défis et enjeux du ministère au cœur des échanges


le ministre Aurélie Adam Soulé Zoumarou

Le comité sectoriel du dialogue social du ministère de l’Economie numérique et de la Communication (Menc)a tenu, vendredi 1er juin dernier, sa première session extraordinaire au titre de l’année 2018. Les assises ont été ouvertes par le ministre Aurélie Adam Soulé Zoumarou au Centre de Documentation et d’Information juridique (Cdij) de la cour d’appel de Cotonou.

LIRE AUSSI:  Deuil dans la Police républicaine: Le directeur départemental du Mono, Jacques Tonoukouin n’est plus

La motivation du personnel de l’administration centrale et des structures sous tutelle, la restructuration de Bénin Télécom, de Libercom Sa, de l’Agence Bénin Presse… et l’organisation effective des cérémonies des couleurs. Des défis et enjeux que le comité sectoriel du dialogue social du ministère de l’Economie numérique et de la Communication (Menc) a soumis à évaluation, en sa première session extraordinaire. Lors de la cérémonie de lancement des travaux, le secrétaire permanent du comité, Serge Edgard Koudjo, a exhorté au recours au dialogue pour des solutions pacifiques. « Malgré la volonté de vivre ensemble, des difficultés surviennent de façon imprévisible et nous impose d’instaurer le dialogue », fait-il remarquer. Et face à ces difficultés, il recommande : « Au-delà de nos passions du moment, nous devons nous rappeler avant quelque action que nous sommes tous des sentinelles chargées de veiller sur ce ministère et que chacun de nous est responsable de la bonne marche de tout le ministère ». 

LIRE AUSSI:  Atelier de réflexion et de formation de l’Iajp/Co à l’Uac: Sensibiliser la jeunesse à la conscience éco-citoyenne

Ouvrant les travaux, le ministre de l’Economie numérique et de la Communication, Aurélie Adam Soulé Zoumarou, a également insisté sur l’importance du dialogue. « Le dialogue social est une valeur partagée par toute personne éprise de la culture du vivre-ensemble. Sans dialogue, le vivre- ensemble est brisé », a-t-elle énoncé. Elle a ensuite exprimé le souhait de voir les différents acteurs harmoniser leurs différents points de vue pour arriver à un consensus. « Les défis sont énormes et ce n’est que dans le dialogue que les difficultés qui jalonnent notre parcours seront surmontées », soutient-elle avant de lancer la session.
La séance qui s’est tenue sous l’égide du bureau exécutif dudit comité, a connu la participation des directeurs centraux, techniques et départementaux du Menc, des directeurs généraux des organismes sous tutelle et des représentants des syndicats. Statuant sur la motivation du personnel de l’administration centrale et des structures sous tutelle, les participants ont abordé le mouvement de protestation concernant la suppression des avantages tirés de l’appui à la réglementation, le gel du paiement des primes de rendement dans certaines structures sous tutelle et le gel des actes administratifs d’avancement à Bénin Télécom Infrastructures, Bénin Télécom Service et Libercom.

LIRE AUSSI:  Lycée militaire de jeunes filles de Natitingou: Une classe numérique installée