20e édition de la CAN U-20, Zambie 2017: Des incertitudes par rapport à l’expédition des Ecureuils juniors au Caire

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubrique(s): Sports |   Commentaires: Commentaires fermés sur 20e édition de la CAN U-20, Zambie 2017: Des incertitudes par rapport à l’expédition des Ecureuils juniors au Caire


Les matches aller du deuxième tour des éliminatoires de la 20e édition de la Coupe d’Afrique des Nations U-20, Zambie 2017 démarrent cet après-midi. Exemptés du premier tour, les Ecureuils juniors ont rendez-vous avec les jeunes Chevaliers de la Méditerranée de la Libye, dimanche 22 mai prochain au Caire en Egypte. Mais, avec la mesure de suspension infligée par la Fifa au Bénin, que d’incertitudes par rapport à leur déplacement.

LIRE AUSSI:  4e journée du championnat de football de Ligue1: Les Buffles invaincus, l’As-Police s’enlise

Les Ecureuils juniors du Bénin effectueront-ils ou non le voyage du Caire où, ils seront les hôtes de leurs homologues les Chevaliers de la Méditerranée de la Libye, dimanche 22 mai prochain ? Bien d’interrogation qui laisse perplexe au moment où, à environ 72 heures de cette confrontation, la délégation béninoise est toujours à Cotonou.
En effet, si ce n’est pas le ministre des Sports, Oswald Homéky qui, il y a quelques jours, a demandé aux poulains d’Antoine Abattan, de continuer à se préparer comme si de rien n’était, personne ne sait s’ils ont encore une échéance en vue. L’objectif qu’il poursuit, est de ne pas les voir être surpris au cas où le dénouement de la situation qui a amené la Fifa à suspendre le Bénin, mardi 10 mai dernier à Mexico, lors de son 66e Congrès, interviendrait. Mais encore faudrait-il que le juge du Tribunal de première instance de Porto-Novo qui a donné rendez-vous aux différentes parties concernées pour ce jour, vendredi 20 mai, rapporte sa décision qui interdit l’organisation du Congrès électif de la Fédération du 4 avril dernier puis empêché celui du 4 mai. A supposer que ce soit le cas tout à l’heure à Porto-Novo, c’est à une véritable course poursuite que le Bénin et son football devront se livrer pour éviter que le pire ne leur arrive. Pour la levée de sa suspension, la Fifa n’a-t-elle pas exigé l’élection des nouveaux dirigeants de la Fédération ? Entre ce vendredi et le dimanche 22 mai prochain où le match aura lieu au Caire, de quelle marge de manœuvre ou de temps disposera encore le Comité de normalisation et son président, Me Rafiou Paraïso, pour organiser cette élection ?
Dans l’espoir que le juge rapportera finalement son ordonnance, au regard de la jurisprudence qui existe en la matière, c’est l’éventualité d’un report du match qu’il faut plutôt commencer par envisager. Espérons que le Conor saura saisir à temps la Caf, afin qu’elle puisse informer la Fédération libyenne de football, les arbitres et le commissaire, des nouvelles dispositions. Dans le cas contraire, le Bénin sera déclaré forfait. Ainsi, nombre de joueurs dont c’était l’occasion de porter le maillot de la sélection nationale, aurait alors vu leurs ambitions raccourcies. C’aurait été pour eux, la grande désillusion.
Précisons que c’est un trio arbitral soudanais qui dirigera le match. L’arbitre central a pour nom Sabri Mohamed Fadul. Elmoiz Ali Mohamed Ahmed et Abdelgabar Mohamed Abdelgabar, seront respectivement ses 1er et 2e assistants. ?

LIRE AUSSI:  Journées Fifa-Mars 2022 : les Ecureuils en regroupement à Antalya

Les affiches du 2e tour :

Tunisie # Sénégal
Ethiopie # Ghana
Gambie # Maroc
Côte d’Ivoire # Guinée
Burkina Faso # Congo
Mauritanie # Mali
Soudan # Malawi
Burundi # Nigeria
Ouganda # Egypte
Angola # Gabon
Mozambique # Lesotho
Namibie # Afrique du Sud
Zimbabwe # Cameroun
Libye # Bénin