21es négociations intergouvernementales: Priorité aux programmes de développement

Par Maryse ASSOGBADJO,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur 21es négociations intergouvernementales: Priorité aux programmes de développement


La 21e session des négociations intergouvernementales bénino- allemandes s’est ouverte, le mardi 15 juin à Cotonou. Elle constitue un creuset de discussions entre les deux pays afin de faire le tour d’horizon de leur coopération et de s’entendre sur les priorités de développement.

LIRE AUSSI:  Journées portes ouvertes à la mairie de Natitingou: Rapprocher les citoyens de l’administration communale

Les 21es négociations bilatérales entre le Bénin et l’Allemagne s’ouvrent sur fond d’engagement aux priorités de développement. Les deux pays, acteurs principaux de cette messe, n’ont de cesse de le marteler à la cérémonie d’ouverture officielle des assises ce mardi à Cotonou. La rencontre trace la voie aux grands chantiers de développement du Bénin et vise à donner un nouvel élan plus ambitieux au partenariat entre les deux pays.
«Ces négociations permettront à nos deux parties de convenir de l’enveloppe financière à consacrer aux projets et programmes de développement dans plusieurs domaines», explique Abdoulaye Bio Tchané, ministre d’Etat chargé du Développement et de la Coordination de l’action gouvernementale, chef de la délégation béninoise.
Un point d’honneur est mis sur les secteurs de la bonne gouvernance, de l’eau, de l’assainissement, de la formation technique et professionnelle, de la biodiversité, de l’énergie renouvelable et de la décentralisation.
Tous les détails sont pris en compte afin d’aider le Bénin à saisir toutes ses chances.
« Ces négociations permettront également de définir une feuille de route des actions à entreprendre aux fins de garantir une exécution optimale des engagements pris », assure-t-il.
Selon Achim Tröster, ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne près le Bénin, cette rencontre reflète la bonne santé des relations entre les deux pays : « Nous saluons la tenue de ces 21es négociations intergouvernementales qui représentent le signe fondamental de notre coopération étroite et le signe d’une longue confiance mutuelle qui dure depuis des décennies entre les deux pays ».
Christoph Rauh, chef de la délégation allemande apprécie l’élan de développement du Bénin. « En mettant en œuvre une bonne partie de son programme d’action, le gouvernement a démontré d’une manière impressionnante sa profonde volonté de changement et de développement. Les améliorations concernant l’accroissement des recettes, les infrastructures, la promotion agricole, …montrent que le gouvernement béninois a modifié les paramètres pertinents pour le développement du pays ».
Il salue également l’engagement du Bénin sur les questions sociales et ses efforts en faveur de la réduction des inégalités: « Seul un développement inclusif pourra aider l’ensemble de la population. Nous soutenons le Bénin pour ses mesures en adéquation avec l’amélioration des conditions de vie des populations et la bonne gouvernance ».
Tout en félicitant le gouvernement pour la création de la Cour des comptes et la nomination récente de sa présidente, il l’encourage à mettre en œuvre de manière conséquente des lois, et à lutter contre la corruption et les trafics d’influence, afin de rendre opérationnelle cette institution de contrôle des finances publiques.
Pour rendre davantage fructueuse la coopération bénino- allemande, la République fédérale d’Allemagne souhaite apporter un soutien pertinent aux efforts du gouvernement béninois. D’où sa motivation en faveur des chantiers de la bonne gouvernance, de la modernisation de l’administration publique, de la promotion des Petites et Moyennes Entreprises (Pme), …
Ces différentes priorités cadrent bien avec les fondements de la coopération bénino-allemande.

LIRE AUSSI:  Promotion des Objectifs de développement durable: Les « Clubs Jeunes » partagent leurs expériences avec le public