23e journée mondiale des enseignants à Abomey: Les enseignants célébrés

Par Valentin SOVIDE, AR/Zou-Collines,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur 23e journée mondiale des enseignants à Abomey: Les enseignants célébrés


Mercredi 5 octobre, le monde entier a célébré la journée de l’enseignant. Au Bénin, c’est la ville d’Abomey qui a accueilli l’évènement en présence de plusieurs centaines d’enseignants et du ministre des Enseignants maternel et primaire, Karimou Salimane. Cette célébration est placée sous le thème : « Motiver, protéger et respecter l’enseignant, c’est assurer une bonne formation et une excellente éducation du peuple ». A l’occasion, 36 enseignants ont été distingués dans divers Ordres nationaux et d’autres ont reçu des lettres de félicitations.

LIRE AUSSI:  Organisation d'elections pacifiques: La campagne électorale lancée

La Journée mondiale des enseignants est instituée par les Nations unies depuis 1966. Sa célébration au Bénin a reçu un cachet particulier et pris une envergure nationale ces dernières années notamment sous l’impulsion des différents acteurs du secteur éducatif. Cette journée a pour objectif primordial, la valorisation des enseignants et l’amélioration de leurs conditions de vie. Hier, au cours de cette cérémonie qui s’est déroulée à Abomey, les différents intervenants ont mis l’accent sur le précieux rôle joué par l’enseignant et surtout sa contribution au développement national. Des enseignants qui sont en réalité les vrais acteurs du développement socioéconomique d’un pays. Des éducateurs du peuple en somme.

Au Bénin, le secteur de l’éducation a connu une avancée significative avec les différents régimes qui se sont succédé et qui l’ont érigé en priorité des priorités désormais avec des réformes pour lui redonner ses lettres de noblesse.
S’adressant aux enseignants présents à cette célébration, le ministre des Enseignements maternel et primaire Karimou Salimane devait rappeler le sacrifice que consentent les enseignants pour bâtir la société d’aujourd’hui et de demain parfois dans des conditions très pénibles. Des enseignants dont le métier est l’un des plus beaux au monde bien qu’étant un sacerdoce. Vu son rôle dans la société, il est bien irremplaçable. Car, ajoute-t-il, l’enseignant est celui qui libère le potentiel du citoyen et qui éduque le peuple.
Tout en rappelant les efforts en cours pour la restauration de la qualité de l’éducation et de l’image de l’enseignant au Bénin, le ministre Karimou Salimane s’est aussi montré satisfait face aux efforts inlassables pour la promotion d’un partenariat sincère, l’instauration d’un dialogue permanent avec les acteurs et pour l’amélioration de la qualité de l’enseignement et des conditions de vie et de travail de ceux-ci. En les assurant que les choses vont se faire de manière progressive.
Faut-il rappeler que la célébration de la Journée mondiale de l’enseignant vise surtout à mobiliser les pouvoirs publics et les populations afin que le mérite qui revient à l’enseignant lui soit reconnu publiquement et qu’il en soit honoré. C’est l’enseignant qui forme le professeur, le docteur, les ministres, les directeurs, les généraux et même le président de la République de demain, a-t-on d’ailleurs rappelé à maintes reprises au cours de cette cérémonie. C’est donc pour témoigner de la reconnaissance à leurs sacrifices que 36 enseignants ont été distingués dans divers Ordres nationaux. C’est le vice-grand chancelier, Roger Imorou Garba qui a procédé à la remise des médailles aux récipiendaires.

LIRE AUSSI:  Descente du Menc surles sites du Pditt: Le haut débit disponible d’ici décembre prochain