2e édition du Prix Père André Quenum du bon citoyen: Fulbert Adjimehossou lauréat

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur 2e édition du Prix Père André Quenum du bon citoyen: Fulbert Adjimehossou lauréat


Le verdict de la deuxième édition du « Prix Père André Quenum du bon citoyen», est tombé. Le lauréat a pour nom Fulbert Rodrigue
Adjimehossou, journaliste au quotidien Fraternité. Il a été récompensé, ce mardi 10 novembre, à la faveur d’une cérémonie organisée à cet effet.

LIRE AUSSI:  Violence et voies de fait: Régis Mardochée Anagonou condamné mais libre

Il est l’heureux gagnant de la deuxième édition du « Prix Père André Quenum du bon citoyen ». Fulbert Rodrigue Adjimehossou, journaliste au quotidien Fraternité, a reçu un chèque d’une valeur de 500 000 francs Cfa, un trophée et une attestation, des mains des officiels présents. Son nom a été dévoilé à l’occasion d’une cérémonie de remise de prix, organisée, hier, à Cotonou.
L’article de presse soumis par le lauréat est intitulé « Covid-19: nouvelle embûche pour les personnes handicapées ». Sur les six propositions reçues, celle de Fulbert Rodrigue Adjimehossou est la meilleure. Séduits par la qualité de son travail, les trois membres du jury n’ont pas hésité à lui attribuer la plus forte note. Ce qui permet à l’impétrant d’obtenir, au final, la moyenne la plus élevée même si l’article est encore perfectible. « C’est un sujet intéressant, l’angle est original, l’article est bien conduit, il y a un fil conducteur dans tout ce qu’il a dit (…). Donc, nous avons retenu ce papier même si nous estimons qu’il y a encore des efforts à faire pour rendre perfectible l’article aussi bien dans la forme que dans le fond (…). Pour l’effort de recherche qu’il a fait, pour la manière dont il a conduit son récit, nous disons qu’il mérite ce prix… », a déclaré le président du jury, Noël Allagbada, lors de la présentation du procès-verbal de délibération.
Le lauréat a dit sa gratitude à l’endroit des organisateurs du concours, des membres du jury et de tous ceux et celles qui ont contribué à la rédaction de cet article de presse. A l’occasion, Fulbert Rodrigue Adjimehossou fait un témoignage émouvant sur le père André Quenum pour l’avoir côtoyé. Il rappelle aussi à quel point le Père André Quenum constitue un modèle à suivre, notamment en matière de pratique du métier de journaliste. Un témoignage qui a ému plus d’un, ce mardi.
Le « Prix Père André Quenum du bon citoyen » est une initiative de l’hebdomadaire La Croix du Bénin en vue d’immortaliser son ancien directeur de publication rappelé à Dieu le 10 novembre 2014.

LIRE AUSSI:  Insécurité à Natitingou:Trois cas de vols perpétrés