2e journée des éliminatoires du mondial Qatar 2022 : Ecureuils et Léopards se séparent dos à dos

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubrique(s): Sports |   Commentaires: Commentaires fermés sur 2e journée des éliminatoires du mondial Qatar 2022 : Ecureuils et Léopards se séparent dos à dos

Les écureuils du Bénin

Les Ecureuils du Bénin ont été contraints au nul (1-1), hier, lundi 6 septembre, par les Léopards de la République démocratique du Congo lors de la 2e journée des éliminatoires du mondial Qatar 2022 à Cotonou. Les Léopards ont ouvert le score à la 11e minute par un but de Dieumerci Mbokani, tandis que Jordan Adéotie a permis au Bénin d’égaliser à la 32e minute de jeu.

LIRE AUSSI:  Tournoi Ufoa B / Can U17 : Le carré d’as connu


Le Bénin a été contraint au partage des points à domicile (1-1) par les Léopards de la Rdc, hier, lundi 6 septembre, à l’issue d’un match comptant pour la 2e journée des éliminatoires du mondial Qatar 2022. Les Léopards, pour faire oublier leur nul face aux Tanzaniens ont pris les premières initiatives offensives en assiégeant le camp béninois dès l’entame de la partie. Cédric Bakambu, Yannick Bolasié et Dieumerci M’bokani vont contraindre la défense béninoise à se replier dans sa base arrière. Suite à une touche dans le coin de corner du Bénin, Ababa Akolo retrouve Yannick Bolasié qui envoie la balle dans les mains de Saturnin Allagbé. Très en verve en ce début de partie, les joueurs de la République démocratique du Congo vont enchaîner les actions offensives. La domination congolaise est remarquable et il va falloir attendre la 6e minute pour voir la première descente du Bénin dans le camp congolais. Servi sur le côté gauche de l’attaque congolaise, Steeve Mounié retrouve Youssouf Assogba mais sa balle trop enlevée sort du terrain. Sur cette lancée, les Béninois vont s’offrir leurs deux premiers corners de la partie les 9e et 10e minutes. Cette légère pression des Ecureuils va amener les Congolais à se replier. Malheureusement, suite à un mauvais contrôle de la tête, le capitaine des Ecureuils Khaled Adénon va offrir la balle du but aux Congolais. Christian Luyindama dévie une balle mal donnée de la tête par le défenseur central béninois. Il sert Yannick Bolasié qui retrouve Dieummerci Mbokani qui bat Saturnin Allagbé de la tête. A 0-1, les Congolais vont étendre leur hégémonie sur la partie.
Réunie autour de Marcel Tisserand, la défense congolaise parviendra à enrayer toutes les actions offensives menées par Cèbio Soukou, Mattéo Ahlinvi et Steeve Mounié. Esseulé sur son côté, Youssouf Assogba ne parvient pas à réussir ses centres en retrait. Dans un scénario action-réaction, les Béninois ont fini par trouver la faille dans le camp congolais après la demi-heure de jeu. A la 33e minute, sur un centre à Melvyne Doremus, Jordan Adéotie se défait de la bande à Marcel Tisserand et égalise pour le Bénin. A 1-1, la partie est relancée. Les Léopards vont chercher à reprendre l’avance sans succès. Ils vont faire face à la domination béninoise dans les 5 dernières minutes de la première mi-temps avec la belle offensive béninoise conduite par Steeve Mounié qui manque son lob de tête sur le gardien congolais Joel Kiassumbua. Présent dans les parages, Mattéo Ahlinvi récupère la balle mais va mal cadrer sa frappe. Le score restera inchangé et les deux formations vont rejoindre les vestiaires.

LIRE AUSSI:  Phase retour de la Ligue Pro de Football du Bénin:Lnb, Requins et Panthères à l’heure de la confirmation

Et les Léopards se contentent du nul!

A la reprise, Hector Raul Cuper va dérouler son rouleau compresseur en opérant son premier changement à la 48e minute. Muzinga Ngonda cède sa place à Enerst Luzolo Nsita. Les Léopards gardent leur vivacité de la première mi-temps empêchant les Ecureuils de faire leur jeu. Comme une réponse du berger à la bergère, Michel Dussuyer va remplacer Désiré Azankpo par Jodel Dossou. Le Bénin met la pression sur le Congo avec Jordan Adéotie et Rodrigue Kossi qui gagnent tous leurs duels en milieu de terrain. Dans la foulée, les Ecureuils du Bénin vont obtenir un coup franc à la 60e minute suite à une faute sur Jordan Adéotie. Cèbio Soukou exécute la sentence mais dans le cafouillage, la balle de Jodel Dossou va heurter le montant gauche des buts du gardien congolais. Le Bénin passe à un doigt de reprendre le contrôle de la partie. Acculés, les Congolais vont multiplier les fautes. Chadrack Akolo va écoper du premier carton jaune de la partie à la 63e minute suite à une charge sur Jordan Adéotie. Deux minutes plus tard, Rodrigue Kossi, dans sa tentative de stopper les velléités offensives des fauves congolais, se verra averti par le juge central Jean Ouattara. Le sélectionneur de la Rdc apportera du sang neuf à son équipe avec les entrées de Yannick Bolasié (68e), Jonathan Bolingi (78e) et Edo Kayembé (78e) une minute après la sortie de Cèbio Soukou remplacé par Charbel Gomez. Michel Dussuyer va également lancer Junior Olaitan et Moïse Adilehou qui vont permettre au Bénin de gérer les dernières minutes de la partie dominée par les Congolais après la sortie de Rodrigue Kossi et Mattéo Ahlinvi. Malgré ce nul concédé sur ses installations, le Bénin garde la tête du groupe J avec 4 points devant la Rdc, 2 points en attendant la confrontation entre la Tanzanie et Madagascar prévue pour ce mardi au Benjamin Mkapa National Stadium de Dar es Salam.

LIRE AUSSI:  Eliminatoires Coupe d’Afrique de basketball 3×3 Fiba 2018: Belle entame pour le Bénin chez les hommes