2è Session ordinaire du Conseil économique et social: L’examen du projet de budget de l’Etat 2016 à l’ordre du jour

Par zounars,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur 2è Session ordinaire du Conseil économique et social: L’examen du projet de budget de l’Etat 2016 à l’ordre du jour


Le président du Conseil économique et social, Augustin Tabé Gbian a procédé, vendredi 25 septembre dernier, à l’ouverture de la deuxième session ordinaire de l’institution au titre de l’année 2015. Les conseillers auront, durant trente jours, non seulement à examiner le projet du budget de l’Etat gestion 2016 mais aussi à procéder à l’adoption du procès-verbal de la 7è session extraordinaire de l’année 2015.

LIRE AUSSI:  Réformes économique et politique: L’ambassadeur Kiyofumi Konishi félicite le régime Talon

La deuxième session ordinaire du Conseil économique et social (CES) de l’année communément appelée session budgétaire sera essentiellement consacrée à l’examen du projet de budget général de l’Etat, gestion 2016. Le président de l’institution Augustin Tabé Gbian avant de revenir sur l’examen du budget de l’Etat, a rappelé que cette session s’ouvre dans un contexte sociopolitique marqué au plan national par des pluies torrentielles et la montée des eaux du fleuve Niger entrainant du coup des inondations dans plusieurs localités de la région septentrionale. Les communes de Malanville, Karimama et Kandi sont les plus touchées avec d’énormes dégâts matériels. Aussi mentionne-t-il que l’examen du projet de budget de l’Etat constitue pour son institution, un acte politique majeur qui interpelle toutes les consciences et les composantes de la collectivité nationale.

Au cours de cette session, le ministre chargé des Finances présentera aux conseillers les contours du projet de budget de l’Etat, gestion 2016 en vue d’une bonne lecture et d’une meilleure appréciation des grandes orientations dudit budget. La présence du ministre chargé des Finances apportera aussi des réponses nécessaires à chacune des préoccupations des conseillers. A ce sujet le président du CES invite les siens à encourager et soutenir des mesures sociales prévues par le gouvernement, susceptibles d’accompagner les différents acteurs de l’économie nationale afin de garantir une croissance inclusive et partagée au Bénin. Cette deuxième session ordinaire a prévu au-delà de l’examen du projet de budget de l’Etat, la tenue à Grand-Popo du 5 au 7 octobre 2015 d’un séminaire sur «Le rôle du genre dans la gouvernance locale au Bénin: enjeux et perspectives».
Les conseillers auront à poursuivre également l’étude des sujets d’auto-saisine notamment la problématique de l’approvisionnement en produits pétroliers au Bénin: difficultés et approches de solutions; la problématique de développement de la filière textile au Bénin : enjeux et perspectives, la consommation des produits de l’artisanat dans l’administration publique au Bénin: insuffisances et suggestions. De même, ils vont procéder à l’adoption du procès-verbal de la 7è session extraordinaire de l’année 2015. Au cours de cette même session,il est prévue une communication sur le thème: «L’aménagement du territoire: un levier pour le développement économique et social du Bénin» qui sera présentée aux conseillers par le délégué à l’Aménagement du Territoire. Face à la densité du travail qui les attend au cours de la présente session, Augustin Tabé Gbian souhaite que l’esprit républicain l’emporte comme d’habitude au cours de leurs débats au sein des commissions qu’en séances plénières. C’était aussi une occasion pour le président du CES de convier chaque citoyen à savoir raison garder face à la montée de la fièvre électorale, caractérisée par des intentions de candidature à la magistrature suprême afin d’éviter au Bénin des situations non maîtrisables et regrettables.

LIRE AUSSI:  Revue du Pta 2021 et lancement du Pta 2022 du Masm : De nouveaux engagements pour plus de performance