33e Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Ua: Le Bénin élu au Conseil de paix et de sécurité

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Non classé |   Commentaires: Commentaires fermés sur 33e Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Ua: Le Bénin élu au Conseil de paix et de sécurité


Encore une prouesse de la diplomatie béninoise. Elle fait à nouveau parler d’elle à Addis-Abeba où le Bénin vient d’intégrer avec neuf autres pays, le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine.

LIRE AUSSI:  Reçue en audience par le président de la République: Louise Mushikiwabo présente le Bénin comme « un Etat-membre modèle »

Le Bénin est élu pour siéger au Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine pour un mandat de deux ans (2020-2022). A ses côtés, neuf autres pays sont également élus à savoir, le Cameroun, Djibouti, l’Egypte, l’Ethiopie, le Ghana, le Malawi, le Mozambique, le Sénégal et le Tchad. Au cours de ce mandat, le Bénin se penchera sur les questions de prévention, de gestion et de règlement des conflits. Le Conseil de paix et de sécurité (Cps), il faut le souligner, est l’organe décisionnel permanent de l’Union africaine. Il constitue un système de sécurité collective et d’alerte rapide. Il vise à permettre une réaction rapide et efficace face aux situations de conflit et de crise en Afrique. Il représente également le pilier central de l’Architecture africaine de paix et de sécurité (Apsa) qui est le cadre de promotion de la paix, de la sécurité et de la stabilité sur le continent africain.
Les ambitions du Bénin en ralliant l’Ethiopie pour ce 33e Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine étaient, on ne peut plus claires, notamment en ce qui concerne les candidatures. A l’arrivée, le résultat hisse le Bénin dont les positions relativement à la sécurité des personnes et des biens sur le continent sont assez connues, au rang des pays membres du Cps.

LIRE AUSSI:  Législatives 2023 : modalités d’établissement et de transmission de la Lei