34e Journée nationale de l’arbre : Président d’institution, députés et ministres sacrifient à la tradition à Comé

Par Désiré C. VIGAN A/R Mono Couffo,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur 34e Journée nationale de l’arbre : Président d’institution, députés et ministres sacrifient à la tradition à Comé


Commune du département du Mono, Comé a été retenue pour abriter, au plan national, la célébration officielle de la présente édition. Laquelle célébration présidée par le ministre en charge du secteur, Didier José Tonato, en présence du représentant résident du Pnud, a eu pour cadre le Ceg Akodéha. Les officiels se sont donc rendus, à Comé, pour participer au déroulé de l’agenda de cette célébration aux côtés du ministre et le personnel des Eaux, forêts et chasse puis soutenir les populations de la ville. C’est le cas du ministre délégué à la Défense nationale, Alain Fortuné Nouatin, du président du Conseil économique et social, Augustin Tabé Gbian, des députés Alexis Agbélessessi et Basile Ahossi, du chef d’état-major général de l’armée, le Général de brigade Laurent Amoussou. N’étaient pas en reste, le préfet du Mono, Komlan Zinsou, des cadres d’autres ministères et des élus de la commune. Après une série d’allocutions rappelant, au Ceg Akodéha, les vertus et le bien-fondé de la plantation des arbres, ils passeront à l’acte sur le site estimé à cinq hectares. Y seront mis en terre plusieurs plants d’espèces variées dont le caïlcédrat, l’acacia et des fruitiers. Après le Ceg Akodéha, le long cortège s’ébranlera pour visiter dans la ville, deux autres sites à savoir la place publique de Hongodoe et l’axe Comé-Akodéha-Agatogbo. Le choix des essences et leurs sites de plantation, aux dires du directeur général des Eaux, forêts et chasse, Sévérin N’Sia, sont déterminés par rapport aux objectifs visés. Si pour le site du Ceg Akodéha, la plantation vise entre autres la conservation de quelques espèces rares de la zone, l’éducation environnementale des élèves et l’amélioration de la disponibilité en bois, ce n’est pas le même objectif pour les deux autres. A Hongodoe, le choix des espèces ornementales au niveau de la place publique, en cours d’aménagement, s’inscrit dans le cadre des actions du Programme villes durables et vise l’offre d’une variété de services utiles aux communautés. Comé étant sélectionnée sur la liste de la trentaine de villes bénéficiaires du programme villes durables, composante du Programme d’action du gouvernement. Quant à la plantation d’alignement inter-urbain sur l’axe Comé-Akodéha-Agatogbo, long de cinq kilomètres, elle constitue, aux dires du ministre Didier José Tonato, une des actions de végétalisation de la plaine inondable pour lutter contre l’érosion des sols et le comblement du lac. Au total, pour le compte de tout le département du Mono, 20 692 plants sont prévus pour être mis en terre sur 8,55 ha et 15 997 mètres linéaires.

LIRE AUSSI:  Crise à la Mairie d’Abomey: Vers le blocage du Conseil communal ?

Désiré C. VIGAN A/R Mono-Couffo