3e Championnat d’Afrique francophone de scrabble

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubrique(s): Sports |   Commentaires: Commentaires fermés sur 3e Championnat d’Afrique francophone de scrabble


Le Bénin champion en duplicate par paireFortunes diverses pour les scrabbleurs béninois au troisième championnat d’Afrique francophone de scrabble qui se déroule à Bamako au Mali. Très attendus dans cette épreuve de scrabble classique, les scrabbleurs béninois se sont contentés de glaner quelques points. La consécration est venue de l’épreuve duplicate par paire où le Bénin a été sacré champion avec Julien Affaton et François Xavier Adjovi.

LIRE AUSSI:  Tour cycliste international du Togo: Six coureurs portent l’étendard du Bénin

Tout a bien commencé pour le Bénin le mardi 27 mars, avec une médaille d’argent en Blitz par Julien Affaton. Mais, le Bénin ne parviendra pas à remporter la moindre médaille en scrabble classique. Aux termes des quatorze rondes, le Béninois Julien Affaton est 15e du classement général, loin du Camerounais François Roland Balog (36 points, 11 victoires, 3 défaites pour 2889 côtes) et du Congolais Cyrille Tchicaya (36 points, 11 succès, 3 revers pour 2150 côtes), champion et vice-champion de cette épreuve.
L’ancien champion du monde de scrabble classique, Julien Affaton, a obtenu 32 points, pour 4038 côtes. Il a engrangé neuf victoires contre cinq défaites et zéro nul.
Quant à François Xavier Adjovi, il a occupé la 36e place en réalisant sept succès en autant de revers sur les quartorze rondes pour 28 points et 2927 côtes.
Émile Agbanglassi est le troisième meilleur béninois le mieux classé dans cette épreuve. Il est 51e au classement général. Une position qui justifie ses sept victoires, sept défaites et zéro nul pour 27 points et 2866 côtes.
En marge de ce championnat, les pays présents à Bamako vont participer à l’assemblée générale constitutive de la Confédération africaine de scrabble francophone demain, samedi 31 mars avant le départ des délégations.

LIRE AUSSI:  Visite du ministre Aurélien Agbénonci au Japon: L’ambassadeur Kiyofumi Konishi fait le point