3e édition du projet « Grains du futur » de Huawei technologies: Dix lauréats en Chine pour approfondir leurs connaissances des Tic

Par Pintos GNANGNON,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur 3e édition du projet « Grains du futur » de Huawei technologies: Dix lauréats en Chine pour approfondir leurs connaissances des Tic


Les lauréats posant avec les officiels

Dix jeunes lauréats sélectionnés dans le cadre du projet « Grains du futur » initié par Huawei technologies ont reçu, ce jeudi 12 juillet, leurs passeports pour effectuer le voyage d’études en Chine. La cérémonie a été présidée par le ministre de l’Economie numérique et de la communication, Aurélie Adam Soulé Zoumarou, qui avait à ses côtés le ministre en charge des Affaires étrangères, Aurélien Agbénonci, et celui de l’Enseignement supérieur, Marie Odile Atanasso.

LIRE AUSSI:  Coupe du Bénin de Taekwondo: La ligue Atlantique-Littoral en tête avec 22 médailles

Le projet « Grains du futur » initié par Huawei technologies pour donner l’opportunité aux jeunes béninois d’aller approfondir leurs connaissances dans le domaine des Technologies de l’information et de la communication est à sa troisième édition. Ce projet initié pour sélectionner les jeunes talents qui font des prouesses dans le domaine des technologies de l’information et de la communication permet, chaque année, à dix jeunes béninois de faire le voyage en Chine au siège de Huawei technologies pour approfondir leurs connaissances et porter leur regard sur ce qui se fait ailleurs.
Le vice-président régional de Huawei technologies, Philippe Wang, affirme que le développement de l’économie numérique est un des leviers du développement de toute nation. « Le gouvernement béninois s’appuiera sur le développement massif des infrastructures pour favoriser les jeunes », pense-t-il.
Il rappelle que Huawei technologies, une société de télécom établie depuis trente et un ans en Chine, est l’un des pionniers de l’industrie numérique et l’un des fournisseurs de technologies dans le monde qui comble la fracture numérique.
« Conscient de notre rôle au Bénin, nous avons mis en place le programme « Grains du futur pour révéler des talents », affirme Philippe Wang. Un projet qui, selon lui, vient aider le Bénin dans un monde très compétitif. Cette année, plus de 55 dossiers ont été reçus et minutieusement étudiés pour aboutir au choix des dix lauréats.
Selon l’ambassadeur de la République populaire de Chine près le Bénin, Peng Jingtao, la ville de Shenzen qui abrite le siège de Huawei technologies est l’une des villes les plus en vue en Chine et dans le monde. « La Chine reste ouverte pour le transfert de technologie et a formé plus de 30 000 élites des start-up africaines », dira le diplomate chinois.
Selon Peng Jingtao, le marché chinois des télécoms est le plus grand au monde et la plus dynamique. Aux lauréats, il a rappelé qu’ils sont des grands pour le développement du Bénin et pour leur propre futur.

Inventeurs de solutions

Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Aurélien Agbénonci a demandé aux lauréats d’être fiers d’être dans un pays où on est en train de tout transformer, et surtout d’être dignes de notre pays et de bien travailler en Chine.
« C’est à bout d’effort que les Chinois ont construit leur pays », leur dira-t-il, en les exhortant à être des inventeurs de solutions.
Aurélien Agbénonci a remercié la société Huawei technologies pour ces actions en faveur du développement du numérique au Bénin.
Le ministre de l’Economie numérique et de la Communication, Aurélie Adam Soulé Zoumarou, s’est, quant à elle, remémoré une situation qu’elle a vécue en 2015 lors d’un programme dont elle a bénéficié. Un programme pour lequel elle croyait acquérir des compétences mais qui, en réalité, lui a permis de tisser des liens humains à travers les échanges et le regard qu’on peut avoir sur ce qui se fait ailleurs. Elle a dit aux jeunes lauréats de faire du voyage une opportunité pour constituer un réseau, car à 30 on peut faire une expérience et se demander ce qu’on peut faire pour son pays. Le ministre de l’Economie numérique et de la communication a remercié Huawei technologies pour tous les efforts qu’elle fournit pour booster le numérique au Bénin. Elle a sollicité son collègue en charge de l’Enseignement supérieur pour être la marraine de la promotion. Ce que cette dernière a accepté, mais tout en avertissant ces poulains qu’elle est une femme de rigueur.
Les lauréats retenus sont de plusieurs universités telles que l’Epac, de l’Ucao, Irgib-Africa, Imsp et Ettb?

LIRE AUSSI:  Système d’information du ministère de la Santé:Le processus d’élaboration du schéma directeur lancé