3è mandature de la décentralisation : Les nouveaux maires de l’Ouémé-Plateau

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur 3è mandature de la décentralisation : Les nouveaux maires de l’Ouémé-Plateau


L’installation des conseils communaux et municipaux, 3è mandature de la décentralisation, suivie de l’élection des nouveaux maires, a livré ses secrets depuis hier mardi 28 juillet, dans les départements de l’Ouémé et du Plateau. Les nouveaux maires des communes du département ont été élus par leurs pairs pour les cinq prochaines années.

LIRE AUSSI:  Abdoulaye Bio Tchané, titulaire dans la 14e circonscription électorale: « La politique n’a de sens qu’autour des enjeux de développement »

Un nouveau vent souffre depuis hier sur la plupart des communes des départements de l’Ouémé-Plateau. Elles ont désormais à leur tête de nouvelles équipes dirigeantes pour conduire leurs destinées pour le compte de la 3è mandature de la décentralisation. Ces nouveaux maires ont tous été élus, conformément à l’arrêté de l’autorité préfectorale convoquant les conseillers municipaux et communaux élus au terme des élections communales du 28 juin dernier.

A la municipalité de Porto-Novo, c’est le préfet des départements de l’Ouémé et du Plateau, Moukaram Badarou, qui a en personne officié la cérémonie d’installation des 33 nouveaux élus municipaux. Tous ont répondu à l’appel de l’autorité de tutelle à l’exception des conseillers Adrien Houngbédji et Ibath Sanni Glèlè. Ceux-ci ont décidé de renoncer à leurs mandats de conseillers municipaux au profit de leurs sièges à l’Assemblée nationale. Les deux députés se sont donc faits remplacer respectivement par leurs suppléants Fabrice Agondanou et Rachad Toukourou.
Pour le préfet, en décidant d’installer en personne les nouveaux conseillers municipaux de Porto-Novo, il a tenu à témoigner son attachement pour la ville capitale. Et en tant que ville capitale, Porto-Novo doit être la vitrine du Bénin. Moukaram Badarou a rappelé aux nouveaux conseillers municipaux toute la charge qui pèse désormais sur leurs épaules. La charge d’une ville attrayante et moderne, souligne-t-il. Pour y arriver, il faut que les nouveaux élus aient de la vision et de la conviction dans tous les chantiers de développement qu’ils auront à élaborer pour la ville, a ajouté le préfet des départements de l’Ouémé et du Plateau avant de féliciter et de souhaiter un bon mandat aux 33 élus municipaux.
Le discours d’installation de l’autorité préfectorale sera suivi de l’étape fatidique. Celle de l’élection du maire, de ses adjoints et des cinq chefs d’arrondissement de la ville de Porto-Novo. D’abord, c’est le bureau d’âge qui doit diriger les travaux qui sera mis en place. Il est composé de Mohamed Badirou (doyen d’âge) et des deux plus jeunes conseillers Charlemagne Yankoty et François Kotché. C’est donc ce bureau d’âge qui a présidé à l’élection sous la supervision de la délégation préfectorale à l’exception du préfet qui s’est entre temps retiré. Le public et même la presse seront vidés de la salle de délibération de la mairie de Porto-Novo. Au terme du scrutin qui s’est déroulé sans pression, c’est Emmanuel Zossou, qui sera élu sans surprise maire de la ville de Porto-Novo. Sans surprise, parce que son nom était déjà ébruité depuis quelques jours comme étant celui sur qui le leader charismatique du Parti du renouveau démocratique (PRD) Me Adrien Houngbédji a jeté son dévolu. Et la consigne de vote a été respectée sans fioriture.
Emmanuel Zossou, âgé de 59 ans et ingénieur des télécommunications, a été élu par 33 voix sur 33. En plus des 32 voix du PRD, il a bénéficié de celle de l’unique conseiller de l’Union fait la Nation, la seule autre liste à avoir d’élu au sein de ce conseil. C’est donc Emmanuel Zossou qui succédera à Moukaram Océni, un élu PRD mais qui en cours du dernier mandat a transhumé vers les FCBE. Il n’a même pas pu se faire réélire conseiller municipal à l’issue des dernières élections communales.
Le nouveau maire de Porto-Novo sera aidé dans ses charges par Jocelyne Zinsou (juriste), François Ahlonsou (médecin) et Djamiou Aboudou ( professeur d’université). C’est cette équipe d’intellectuels qui travaillera pour changer le visage de la ville de Porto-Novo et par ricochet assurer un mieux-être aux populations. Ce à quoi le maire Emmanuel Zossou s’est engagé hier pour relever ces défis de développement durant ces cinq ans à la tête de la ville capitale.

LIRE AUSSI:  Certificat de conformité à la charte des partis politiques: Les propositions des partis de l’opposition

Ifangni

Maire : André Zannou (PRD)
1er adjoint au maire : Raymond Fafoumy
2è adjoint au maire : Ulrich Sèdogbo Alohoutadé

Adjarra
Maire : Michel Honga (PRD)
1er adjoint au maire : Moukaïla Amoussa
2è adjoint au maire : Nathanaël Koukpémédji

Dangbo
Maire : Mathias Kouwanou (FCBE)
1er adjoint au maire : Emmanuel Voglozin
2è adjoint au maire : Julien Agossoubodé

Kétou
Maire : Jean-Pierre Babatoundé (UN)
1er adjoint au maire : Théophile Dessa
2è adjoint au maire : Moussa Osséni

Avrankou

Maire : Eugène Lonégnon(PRD)
1er adjoint au maire : Gabriel Ganhountodé
2è adjoint : Mathieu Kounkanrin

Akpro-Missérété

Maire : Michel Bahoun (PRD)
1er adjoint au maire : Joseph Hounkanrin
2è adjoint : Pierre Toudonou

Sèmè-Podji

Maire : Charlemagne Honfo (PRD)
1er adjoint au maire : Célestin Djivo
2è adjoint au maire : Bernard Houngbo

Sakété :

Maire : Pierre Adéchi (FCBE)
1er adjoint au maire : Richard Abogounrin
2è adjoint au maire : Alexis Oniyogou

Aguégués

Maire : Victor Hounsa (FCBE)
1er adjoint au maire : Marc Gandonou
2è adjoint au maire : Xavier Koudossèhan

Adja-Ouèrè

LIRE AUSSI:  Commerce illicite de cigarettes en Afrique de l’Ouest : acteurs locaux aguerris sur la lutte

Maire : Adibou Novidé (UN)
1er adjoint au maire : Achille Lakani
2è adjoint au maire : Aimé Tovizounkoun

Pobè

Maire : Paul Odjo (UN)
1er adjoint au maire : Joshua Lanigni
2è adjoint au maire : Janvier Edou

Adjohoun

Maire :
1er adjoint au maire :
2è adjoint au maire :

Bonou

Maire :
1er adjoint au maire :
2è adjoint au maire :