3e réunion africaine des directeurs de la protection civile: Outiller les acteurs pour mieux gérer les risques de catastrophes

Par LANATION,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur 3e réunion africaine des directeurs de la protection civile: Outiller les acteurs pour mieux gérer les risques de catastrophes


La troisième réunion africaine des directeurs généraux et directeurs de la protection civile s’est ouverte, ce jeudi 26 octobre à Cotonou. Il s’agit d’outiller les acteurs de la protection civile pour mieux affronter les risques de catastrophes naturelles.

LIRE AUSSI:  Au Tchad : Idriss Déby Itno passe l’arme à gauche, l'un de ses fils prend le pouvoir

Cotonou accueille les sommités africaines de gestion des catastrophes naturelles. La troisième réunion africaine des directeurs généraux et directeurs de protection civile qui s’y tient, se veut un créneau de renforcement de capacités des acteurs du domaine pour mieux affronter les sinistres du XXIe siècle.
Selon Aristide Dagou, directeur général de l’Agence nationale de la protection civile, ce rendez-vous de Cotonou (ville souvent exposée aux risques d’inondations) vise à donner un nouvel élan à la coopération régionale en protection civile et à réfléchir sur les stratégies de protection civile de type nouveau. « Ces stratégies nous permettront de faire efficacement face à des risques de catastrophes en perpétuelle mutation au XXIe siècle », précise-t-il.
Fiacre Kili, président de l’Assemblée générale de l’Organisation internationale de la protection civile, affirme que cette réunion entend fédérer les énergies et les expériences à l’effet de construire un écosystème dynamique autour des enjeux de développement et de pleine réalisation du bonheur des populations. Il soutient que la formation en matière de protection civile est d’autant plus importante qu’elle permettra aux acteurs de développer des connaissances, d’acquérir de nouvelles compétences et d’être prêts à s’investir de manière conséquente dans leur mission. « La problématique des catastrophes et autres accidents qui affectent l’équilibre psychologique et social de nos Etats invite à une réflexion profonde sur les origines, les manifestations et les conséquences multiformes de sinistre », soutient-il.
Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Sacca Lafia, appuie que pour faire face aux risques de catastrophes, seules de nouvelles stratégies peuvent tirer les populations du spectre de l’effondrement du monde. « Cette rencontre permettra de découvrir de nouvelles armes contre les catastrophes qui avancent vers nos pays qui ne pourront individuellement s’en tirer », conclut-il.

LIRE AUSSI:  Assemblée nationale: Me Adrien Houngbédji officiellement investi ce jour