46e congrès mondial du CIOFF en Italie: Marcel Zounon en quête de nouveaux partenariats pour le ballet national

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Culture |   Commentaires: Commentaires fermés sur 46e congrès mondial du CIOFF en Italie: Marcel Zounon en quête de nouveaux partenariats pour le ballet national


Représentant du secteur Afrique au sein du conseil d’administration du Conseil international des organisations de festivals de folklore et d’arts traditionnels (CIOFF) depuis décembre 2015, le directeur de l’Ensemble artistique national prend part, depuis quelques jours en Italie, au 46e congrès mondial de ladite organisation. Une présence dont il dit profiter pour décrocher de nouveaux partenariats pour le Bénin.

LIRE AUSSI:  Festival « Ilé ya Africa »:La troisième édition invite l’Afrique à un retour aux sources

Après sa brillante participation aux Folkloriades 2016, l’Ensemble artistique national du Bénin, notamment son ballet pourrait renouer avec les grands rendez-vous mondiaux de la culture et des arts. L’espoir est permis au regard des contacts pris par le directeur du ballet national Marcel Zounon en séjour en terre italienne notamment dans la commune de Fiuggi, province de Frosinone dans le Latium. Le directeur de l’Ensemble artistique national prend en effet part depuis la semaine dernière au 46e congrès mondial du Conseil international des organisations de festivals de folklore et d’arts traditionnels (CIOFF). Représentant du secteur Afrique au sein dudit conseil d’administration, Marcel Zounon prend une part active aux travaux qui décideront de la dynamisation du CIOFF, de ses perspectives et de biens d’autres préoccupations touchant à son fonctionnement. Le bilan de la dernière édition des folkloriades organisées au Mexique sera aussi au menu de la rencontre. Outre le Bénin, les couleurs africaines sont défendues à ce conclave de haut niveau par le Botswana, l’Afrique du Sud, les Iles Comores et l’Egypte. La plénière du congrès s’est ouverte vendredi 7 octobre dernier.

LIRE AUSSI:  Résidence thématique d’artistes à Hambourg: Eliane Aïsso relance le débat sur le colonialisme

Sauf que, Marcel Zounon ne compte pas limiter sa participation aux seuls travaux du CIOFF. Comme à ses habitudes, il promet prendre des contacts pour la promotion du patrimoine immatériel du Bénin et des arts en général. L’autorisation à lui faite par le ministre en charge de la Culture pour être de ce conclave, il dit vouloir l’honorer à travers de nouveaux contrats pour le ballet national. L’été 2017, promet-il, depuis son séjour italien, sera des plus mouvementés pour ses poulains qui devraient avoir plus de sollicitations que d’habitude. Le CIOFF, il faut le rappeler, est un partenaire officiel de l’UNESCO, créé en 1970 dans le but de sauvegarder et de faire la promotion et la diffusion de la culture traditionnelle et du folklore.