4e réunion du Comité de pilotage du projet Sic4g: Le plan d’action du Copil évalué (Les filles vulnérables du marché Dantokpa et environs disposent désormais d’un espace sécurisé)

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur 4e réunion du Comité de pilotage du projet Sic4g: Le plan d’action du Copil évalué (Les filles vulnérables du marché Dantokpa et environs disposent désormais d’un espace sécurisé)


Le Comité de pilotage (Copil) du projet Safe and inclusive city for girls (Sic4g) a tenu sa quatrième réunion trimestrielle, vendredi 28 mai, à Cotonou. A l’occasion, les participants ont évalué le niveau d’exécution du plan d’action du Copil et formulé des recommandations.

LIRE AUSSI:  Entretien des espaces verts à Cotonou: Le gouvernement supplée la mairie

La quatrième réunion périodique de suivi des activités trimestrielles du projet Safe and inclusive city for girls (Sic4g) a permis aux parties prenantes d’effectuer, entre autres, l’évaluation des activités menées ces trois derniers mois par le Comité de pilote (Copil) du projet. Ainsi, durant les travaux, les participants ont passé en revue les activités menées de mars à mai 2021 puis le niveau d’exécution du plan d’action du Copil avant de formuler des recommandations pour l’atteinte des objectifs du projet.
La période sous revue a été marquée par plusieurs réalisations dont la sélection de 30 filles et garçons vulnérables pour la formation professionnelle, la finalisation de la formation de deux cohortes de 55 jeunes parajuristes, le lancement officiel et la finalisation de la formation de trois cohortes de 30 jeunes parajuristes, a souligné Yacinthe Vidéou Agbadjagan, coordonnateur du projet. A terme, les jeunes parajuristes sont capables non seulement d’organiser des causeries de proximité mais aussi et surtout d’assurer un accompagnement de qualité aux enfants et jeunes victimes de violences et d’effectuer un traitement des affaires de violences domestiques et de violences sexuelles basées sur le genre/sexistes.
Somme toute, la réunion a permis à la douzaine de participants venus des structures membres du Copil, de la faîtière des femmes et usagers des marchés gérés par la Sogema ainsi qu’aux représentants des bénéficiaires d’avoir une vue claire sur le niveau d’exécution du projet.
En prélude à la session, les membres du Copil ont effectué, jeudi 27 mai, une visite de terrain, la troisième depuis le démarrage du projet en août 2019. Premièrement, ils ont visité le Centre de promotion sociale (Cps) Sainte Cécile dans le cadre de l’opérationnalisation de l’espace sécurisé. Deuxièmement, ils ont supervisé et appuyé techniquement la formation de dix parajuristes spécialisés de la cohorte trois par le juge des mineurs de Cotonou, Arnaud Toffoun. La troisième visite est relative au suivi et à l’appui conseils à six filles bénéficiaires d’Agr au marché Dantokpa en collaboration avec Plan international Bénin. Au terme des échanges, le Cps Sainte Cécile a été retenu pour abriter l’espace sécurisé pour les enfants, filles et jeunes vulnérables du marché Dantokpa et environs.
Financé par Danish Tv Collection 2019, le projet Sic4g est mis en œuvre au Bénin par Plan international en partenariat avec Terres rouges et Médecins du monde Suisse.

LIRE AUSSI:  Pour la protection des enfants: L’Unicef offre de trois véhicules 4x4 au ministère des Affaires sociales