57e anniversaire de l’indépendance du Bénin: La ville de Porto-Novo reconnaissante au chef de l’Etat

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur 57e anniversaire de l’indépendance du Bénin: La ville de Porto-Novo reconnaissante au chef de l’Etat


La ville de Porto-Novo a aussi commémoré ce mardi 1er août, les festivités du 57e anniversaire de l’indépendance du Bénin. Les manifestations qui ont démarré depuis la veille par une messe d’actions de grâce célébrée à la cathédrale NotreDame de Porto-Novo et la retraite aux flambeaux, ont connu leur apothéose sur le Boulevard du cinquantenaire où les autotrités ont salué le président Patrice Talon pour ses efforts en faveur de la renaissance de la ville capitale.

LIRE AUSSI:  Demande d'extension du plateau continental : Le Bénin et le Togo s’accordent sur le document de soumission

Les travaux de construction de plusieurs infrastructures routières en cours à Porto- Novo se sont très tôt invités à la célébration du cinquième-septième anniversaire de l’accesion du Bénin à la souveraineté nationale dans la ville capitale. Le préfet de l’Ouémé, Joachim Apithy, et le maire de Porto- Novo, Emmanuel Zossou, ne se sont pas empéchés, dans leurs discours, de revenir sur l’ambition du chef de l’Etat pour réhabiliter la ville. Ce qui a d’ailleurs pris corps avec le lancement officiel, le mardi 25 juillet dernier, des travaux de reconstruction et d’aménagement de la route Porto-Novo – Akpro-Missérété en 2×2 voies qui facilitera surtout la traversée de la ville. Le démarrage de ce chantier qui sera suivi bientôt de plusieurs autres tels que la construction de la rocade de Porto-Novo, la construction d’un troisième pont sur la lagune, la construction d’un marché régional pour la ville, le pavage de plusieurs rues prises en compte par le projet asphaltage est la preuve, selon les autorités, de l’engagement du président Patrice Talon pour restaurer à Porto-Novo, ses attributs de capitale du Bénin. Le maire Emmanuel Zossou remercie particulièrement le chef de l’Etat pour son engagement en faveur de sa municipalité. Au total, 95 km de routes seront bientôt construites dans Porto-Novo, informe le maire. « Avec les nombreux projets inscrits au Programme d’actions du Gouvernement (Pag) dont certains ont déjà démarré, Porto-Novo aura un nouveau visage. Elle sera une ville à la hauteur de ses ambitions », espère Emmanuel Zossou. Il n’a pas manqué de faire aussi le point des autres réalisations sur le terrain notamment en matière d’assainisement par son conseil municipal pour soulager la suffrance des populations.
Le préfet de l’Ouémé a invité les populations des neuf communes de son département en général et de Porto-Novo en particulier à prendre conscience de l’enjeu. Et cet enjeu, c’est le développement pour lequel se bat le Gouvernement du président Patrice Talon. Joachim Apithy salue, en dehors des routes, les autres réalisations sur le terrain cette année notamment dans les secteurs de l’éducation, de la sécurité et de la santé dans le département. Il a invité les populations à l’union sans laquelle aucun développement n’est possible.

LIRE AUSSI:  Gestion conjointe des migrations: Améliorer la mobilité des personnes aux frontières du Bénin et du Togo

Beau spectacle !

Mais avant le ballet des allocutions sur le Boulevard du cinquantenaire, les deux personnalités ont procédé autour de 9h au dépôt de gerbe au pied du monument aux morts, en hommage aux enfants de la ville décédés pour la patrie. Ce traditionnel cérémonial s’est déroulé sur l’esplanade du palais des Gouveneurs où avait été proclamée, le lundi 1er août 1960, l’indépendance du Dahomey devenu Bénin. La délégation préfectorale s’est dirigée ensuite vers le Boulevard du cinquantenaire à Ouando pour le clou des manifestations officielles marquées par le défilé militaire et civil. On a vu prester des détachements des différents corps des forces de défense et de sécurité déployés dans le département. Il a été ouvert, comme d’habitude, par des éléments de l’escadron de la musique de la Gendarmerie nationale qui ont animé la parade militaire et paramlitaire. Il s’agit, entre autres, du défilé du porte-drapeau national et sa garde, des pelotons de la Police nationale, de la Gendarmerie nationale, de l’Ecole nationale supérieure des Armées et du batallon interarmes basé à Gbada dans la commune d’Adjohoun. Le peloton de la compagnie des sapeurs pompiers à Porto-Novo a fermé la parade militaire commentée par le lieutement Julien Tioba.
Place ensuite au défilé civil. Il a été ouvert par le passage des véhicules et engins d’assainisement mis à la disposition de la direction des Services techniques (Dst) de la mairie de Porto-Novo. Il y a eu ensuite, tour à tour, le passage de Miss Indépendance de Porto-Novo entourée de ses deux dauphines élues la veille, des conducteurs de taxi-motos de Porto-Novo, des membres de la Croix-Rouge béninoise, des majorettes de la capitale, de l’Association béninoise pour la planification familiale, du groupe Shaolin dont la prestation inspirée de l’art choinois a beaucoup émerveillé le public tout comme le défilé de l’association sportive des rollers fire. Le défilé de ces différents acteurs de développement du Bénin a tenu en haleine les autorités qui ne manquaient pas de temps en temps d’applaudir certaines prestations.