58e anniversaire de l’indépendance: Sous le sceau du développement amorcé à Porto-Novo

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur 58e anniversaire de l’indépendance: Sous le sceau du développement amorcé à Porto-Novo


Le préfet de l’Ouémé, Joachim Apithy (2e à partir de la droite) saluant le passage des pelotons lors du déflé

Les festivités du 58e anniversaire de l’indépendance du Bénin ont été commémorées, ce mercredi 1er août à Porto-Novo qui a abrité les manifestations au plan départemental dans l’Ouémé. Une fois encore, ont été loués, les efforts du chef de l’Etat pour le décollage de la ville capitale du Bénin, à travers plusieurs chantiers de développement en cours de réalisation.

LIRE AUSSI:  Audience au médiateur de la République : Joseph Gnonlonfoun reçoit l’Auditeur général Michel Dognon

« Le président Patrice Talon est en train de faire en deux ans à Porto-Novo ce que les autres n’ont pas pu faire en 58 ans », c’est le témoignage que fait le maire de Porto-Novo qui salue les efforts du chef de l’Etat pour changer le visage de la ville capitale. Emmanuel Zossou a félicité le président de la Répulique hier lors du défilé militaire et civil des 58 ans d’indépendance de l’accession du Bénin à la souveraineté nationale. Pour lui, beaucoup de choses se font dans la ville capitale. Il en veut pour preuve le projet d’asphaltage de 90 km de voies dont la première phase est prévue pour être lancée demain vendredi 3 août à Porto-Novo. Ce chantier viendra s’ajouter aux nombreux autres en cours de réalisation dont les travaux d’aménagement de 90 km de voies déjà achevés et et de pavage de 28 km de rues en phase d’achèvement à Porto-Novo sur fonds propres de la mairie. Emmanuel Zossou n’occulte pas le projet de reconstruction et d’aménagement de la route Porto-Novo – Akpro-Missérété en 2×2 voies visant à faciliter surtout la traversée de la ville. Plusieurs autres ouvrages sont prévus tels que la construction de la rocade de Porto-Novo, la construction d’un troisième pont sur la lagune et la construction d’un marché régional pour la ville. Tous ces projets témoignent de la détermination du président de la République à restaurer à Porto-Novo ses attributs de capitale du Bénin. Ces efforts du gouvernement au profit de décollage de Porto-Novo ont été fortement applaudis par toute l’assistance composée notamment des autorités politico-administratives de Porto-Novo, des sages et têtes couronnées de la ville et autres. 

LIRE AUSSI:  Etude du projet de lois de finances 2021 au Parlement: 9,7 milliards FCfa pour le Numérique et la Digitalisation

Plus explicite, le préfet de l’Ouémé, Joachim Apithy, rasure la population que les réformes entreprises par le chef de l’Etat, notamment dans le domaine de la bonne gouvernance et de la lutte contre l’impunité sont pour le bien du pays. Les fruits de certains de ces chantiers commencent déjà à être visibles sur le terrain. Joachim Apithy invite la population à accompagner le chef de l’Etat par la prière. Car, selon lui, Patrice Talon a besoin de prière et de paix, première condition pour poursuivre ses œuvres de développement et de rayonnement du Bénin et surtout de Porto-Novo.

Tableaux alléchants

Avant le ballet des allocutions, les deux personnalités ont procédé autour de 9 h au dépôt de gerbe au pied du monument aux morts, en hommage aux enfants de la ville qui se sont sacrifies pour la patrie. Ce traditionnel cérémonial s’est déroulé sur l’esaplanade du palais des Gouveneurs où avait été proclamée, le lundi 1er août 1960, l’indépendance du Dahomey, aujourd’hui Bénin. La délégation préfectorale s’est ébranlée ensuite vers le Boulevard du cinquantenaire à Ouando pour le clou des manifestations officielles marquées par le défilé pédestre et motorisé des forces de sécurité et de défense nationale déployées dans le département. La parade a été ouverte par le passage du drapeau national et sa garde. Ce défilé inaugural a été suivi des pelotons de la Police républicaine dont les éléments étaient tous vêtus de leur nouvel uniforme, du bataillon interarmes basé à Gbada dans la commune d’Adjohoun et de la compagnie des sapeurs-pompiers à Porto-Novo. Le défilé militaire a été commenté par le lieutement de la Police républcaine Boris Tossou.
Le défilé civil s’est ouvert par la parade de la miss indépedance 2018 de Porto-Novo et ses dauphines élues la veille. Il y a eu après le défilé des membres de la Croix-Rouge béninoise, de l’Association béninoise pour la planification familiale (Abpf), l’association des vespistes de la capitale, le groupe Shaolin, l’association sportive des rollers fire. Chacun des différents groupes a fait des démontrations avec des tableaux aléchants devant la tribune officielle pour agrémenter la fête. Laquelle fête a démarré depuis la veille par une messe d’action de grâce célébrée en la cathédrale Notre-Dame de Porto-Novo par l’évêque de présence du président de l’Assemblée nationale et la retraite aux flambeaux.

LIRE AUSSI:  Séance d’échanges avec les opérateurs de téléphonie mobile et les consommateurs: L’Arcep-Bénin appelle au maintien de la qualité dans le service