58e anniversaire de l’indépendance: Une célébration aux mille couleurs à Abomey-Calavi

Par Eric TCHOGBO,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur 58e anniversaire de l’indépendance: Une célébration aux mille couleurs à Abomey-Calavi


maire de la commune d’Abomey Calavi, Georges Bada

A l’instar des autres communes, Abomey-Calavi a commémoré, ce mercredi 1er août, le 58e anniversaire de l’accession de notre pays le Bénin à la souveraineté internationale. Les manifestations marquant cette célébration se sont déroulées sous l’égide du maire de cette commune, Georges Bada.

LIRE AUSSI:  Préparatifs du baccalauréat: Enseignants et candidats mettent les bouchées doubles

Dépôt de gerbe, défilés militaire et civil couplés de manifestations artistiques et culturelles ont marqué, hier à Abomey-Calavi, la célébration du 58e anniversaire de l’indépendance de notre pays. Ces manifestations se sont déroulées dans une ambiance festive. 

A 9 h 47, le maire Georges Bada a procédé au dépôt de gerbe au mât de la mairie d’Abomey-Calavi, faute du monument aux morts rasé pour des raisons de construction de route. Quelques échanges entre ce dernier et ses conseillers ont eu lieu avant que le cortège s’ébranle sur le tronçon Aconville – Hôpital de zone. Ici une foule immense à la taille de la commune attendait le maire qui fit sa descente à 10 h 30. Un tonnerre d’applaudissements l’accueille. Alors qu’il faisait la revue des troupes dans la démarche teintée d’élégance qu’on lui connaît, un calme régna sous un soleil de plomb qui était aussi au rendez-vous. Après que le maire et sa délégation ont pris place sur l’estrade prévue pour les officiels, le défilé militaire a ouvert le bal avec le passage de l’escadron de la musique de l’armée de terre dirigé par le sergent-chef Symphorien Hontontodé. Suivra le passage du 1er Bataillon des transmissions très ovationné par les populations. Pendant ce temps, le sergent-chef Karl Toudonou du 1er Bataillon des transmissions ne s’est pas fait prier avant de faire son passage. La Police républicaine dans sa nouvelle tenue s’est fait beaucoup remarquer sous le commandement du brigadier major Geoffroy Kèkè. Cette police a pour mission d’assurer : l’ordre public et la sécurité intérieure, la protection des Institutions et installations de l’Etat, le respect des lois et règlements et la protection des personnes et des biens de la commune. Le groupement des sapeurs-pompiers chargé de porter secours aux accidentés de la zone et de lutter contre les incendies a pris une part active à ce défilé sous le commandement de Fulgence D. Houénabè. Le passage des sapeurs-pompiers qui ont pour devise : « sauver ou périr » a mis un terme au défilé militaire très apprécié par l’assistance dont l’ancien maire d’Abomey-Calavi, Patrice Hounsou Guèdè, et la députée Claudine Prudencio.
Le défilé civil a été plus long et riche en couleurs. Des groupements de femmes et d’artisans aux conducteurs de zémidjan en passant par les acrobates, la file a été longue avec le passage d’une centaine de « zangbéto ».

LIRE AUSSI:  Perspectives économiques 2018-2021 du Bénin: Une levée de fonds pour booster l’économie nationale

Faire preuve de civisme

Le maire d’Abomey-Calavi, Georges Bada, a saisi l’occasion pour réitérer à ses populations, la confiance du conseil communal avec qui, il assure travailler dans un esprit de synergie et de cohésion totales. Il leur a rappelé la nécessité de soutenir le président de la République, Patrice Talon dans ses réformes et sa lutte implacable contre la corruption. Ces réformes dans cette commune, poursuit-il, s’expliquent par la construction de l’aéroport de Glo-Djigbé, de logements sociaux, de l’hôpital de référence, de la cité administrative, de routes et de l’asphaltage. En plus, il importe de décourager à tout prix les faits d’évasion fiscale qui persistent dans la commune d’Abomey-Calavi. A cet effet, il a invité ses administrés à continuer de payer à bonne date leurs impôts et taxes afin de participer au développement de la commune. Toutes choses pouvant permettre de continuer les opérations de lotissement, de recasement, de rechargement et d’ouverture de voies pour le bonheur de tous. A cela, s’ajoutent de nombreux autres défis pour lesquels il compte sur les opérateurs économiques, les hommes, femmes, jeunes, leaders d’opinion et partenaires sociaux pour que le rêve du développement de la commune se transforme en réalité. « Chacun doit apporter sa pierre à l’édifice avec courage et abnégation dans un élan de civisme », a-t-souligné.