61e anniversaire de l’indépendance du Bénin: Baptême réussi pour le préfet du Mono

Par Désiré C. VIGAN A/R Mono Couffo,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur 61e anniversaire de l’indépendance du Bénin: Baptême réussi pour le préfet du Mono

Prefet Mono_Depot de gerbe

En plus du dépôt de gerbe, le préfet Bienvenu Milohin a allumé, hier dimanche 1er août à Lokossa, la flamme de l’indépendance pour marquer, à l’échelle départementale, le 61e anniversaire de l’accession du Bénin à la souveraineté internationale. Le tout nouveau préfet du Mono se prête à un tel exercice pour la première fois.

LIRE AUSSI:  Enseignement supérieur: Marie Odile Attanasso expose les réformes aux acteurs


C’est à 10 heures que la phase officielle de la célébration du 61e anniversaire de l’indépendance du Bénin a démarré, hier à Lokossa, pour le compte du département du Mono. Dépôt de gerbe en l’honneur des martyrs et allumage de la flamme de l’indépendance ont marqué ce moment solennel de fierté sous la houlette de Bienvenu Dêdêgnon Milohin, nouveau préfet du Mono, accompagné du maire de la commune.
Etaient également présents, des conseillers communaux, des membres de la Conférence administrative départementale et des militants du Moele-Bénin, formation politique d’où le préfet est issu. Il y avait aussi, malgré les mesures barrières imposées contre la propagation du Covid-19, une foule d’anonymes qui n’ont pas voulu se faire conter le baptême du feu de l’autorité préfectorale qui à l’arrivée s’en est tiré avec élégance. Aucune faille ni incident n’ont été enregistrés. Et le préfet de sublimer le sens de cette mobilisation. « C’est la toute première cérémonie depuis ma prise de fonction et la curiosité des populations s’est manifestée par leur déplacement. C’est déjà un symbole qu’aussi bien la population que les autorités sont en symbiose. Il y a une unité à célébrer en ce jour et il est important de savoir que cette solidarité manifeste existe dans nos pensées et dans nos actes. Il est à souhaiter que cela se traduise en engagement au service du développement de nos communautés et de toute la nation », souhaite le préfet Milohin.
La célébration du 1er août, est pour l’autorité « le lieu de reconnaitre les efforts des pères de l’indépendance et ceux de toutes les personnes qui, d’une façon ou d’une autre, ont contribué à ce que notre nation puisse évoluer jusqu’au niveau où elle est parvenue ». « Il est à souhaiter, poursuit-il, que nous qui sommes là et les générations à venir puissions nous engager à faire davantage d’efforts pour hisser la nation sur une échelle plus élevée dans le concert des nations», poursuit-il. Et pour cause, retient le préfet, l’indépendance n’est pas un acquis. « Elle est une lutte perpétuelle », souligne-t-il.

LIRE AUSSI:  Fédération béninoise de Handball : Les acteurs en assemblée générale samedi 21 novembre prochain