61e anniversaire de l’indépendance du Bénin:  Une cérémonie à pas de charge à Abomey

Par Valentin SOVIDE, AR/Zou-Collines,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur 61e anniversaire de l’indépendance du Bénin:  Une cérémonie à pas de charge à Abomey

Indépendance Abomey

Hier dimanche 1er août 2021, le Bénin a célébré le 61e anniversaire de son accession à la souveraineté internationale. A Abomey, c’est à pas de charge que l’évènement a été célébré à travers le dépôt de gerbe au monument aux morts. Une cérémonie conduite par le préfet Firmin Kouton et le maire Antoine Djédou.

LIRE AUSSI:  Coopération bénino japonaise:Les anciens boursiers du Japon entretiennent la flamme de l’amitié

La crise sanitaire actuelle impose la sobriété. Et comme partout sur le territoire béninois, à Abomey, c’est aussi dans la sobriété que s’est déroulée la célébration du 61e anniversaire de l’Indépendance. L’évènement a été marqué par un cérémonial strictement militaire pour conférer un caractère symbolique à cette célébration.
L’acte officiel marquant la célébration au niveau départemental de l’anniversaire de notre accession à l’indépendance est le dépôt de gerbe au monument aux morts situé en face de la préfecture d’Abomey. Il a été présidé par le préfet du Zou, Firmin Kouton, qui avait à ses côtés le maire d’Abomey, Antoine Djédou, et les autres élus communaux. On notait aussi la présence des cadres et responsables à divers niveaux.
Le cérémonial a démarré à 10 h 26 min avec l’arrivée sur la place du préfet du Zou. Il a été accueilli par une équipe légère des hommes en uniforme en poste à Abomey. Aussitôt le préfet arrivé, le top est donné pour un cérémonial qui n’aura duré en tout et pour tout que cinq minutes. Il a été marqué par un seul acte exécuté par le préfet du Zou : dépôt d’une gerbe de fleurs au pied du monument aux morts. Un geste pour rendre hommage aux enfants du Bénin morts pour la liberté en ce jour marquant le 61e anniversaire de l’indépendance au Bénin. Après quoi, il reçut les honneurs militaires au clairon exécuté par un élément des Forces armées béninoises.
Les salutations à distance ont mis un terme à cette cérémonie bien sobre.

LIRE AUSSI:  Délibération de la Cour Suprême à la suite d’auditions: Les conseils de Natitingou, Cobly, Pehunco et Kérou installés au tribunal