66e pèlerinage à la grotte mariale de Dassa-Zoumé: Des restrictions et exigences pour cause de Covid-19

Par Joel TOKPONOU,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur 66e pèlerinage à la grotte mariale de Dassa-Zoumé: Des restrictions et exigences pour cause de Covid-19


« Tous frères, sous le manteau de Marie, étoile de l’évangélisation ». C’est autour de ce thème que les membres du clergé et les fidèles catholiques se retrouveront du 20 au 22 août 2021 à la grotte mariale Notre-Dame d’Arigbo de Dassa-Zoumè, ville située au Centre du Bénin. A travers messes, séances d’adoration du Saint Sacrement, de chemin de croix, de confessions, la retraite aux flambeaux et différentes communications, ces chrétiens venus de par le monde sacrifieront pour une 66e fois à cette dévotion qui a commencé depuis 1954 avec Mgr Louis Parisot.

Pour cette édition en cette 160e année d’évangélisation au Bénin, c’est John Olorunfèmi cardinal Onaiyekan, archevêque émérite d’Abudja, qui présidera la messe pontificale prévue dans la matinée du dimanche. Le prélat âgé de 77 ans partagera avec les fidèles ses réflexions sur le thème de l’année.
Seulement, du fait de la pandémie du coronavirus, certaines mesures spécifiques sont prises, selon le Père Fortuné Badou, recteur du sanctuaire marial. D’abord, ce pèlerinage est proscrit à certaines catégories de personnes. « Nous demandons aux personnes souffrant de maladies chroniques de ne pas faire le déplacement pour Dassa-Zoumè cette année. Il en est de même pour les personnes âgées », éclaire le prêtre, premier responsable du lieu du pèlerinage. Toutefois, si les concernés se font vacciner, ils pourront participer aux activités liturgiques comme tout autre fidèle chrétien, dans le strict respect des gestes barrières.
« En dehors de cette restriction, nous recommandons aux pèlerins d’avoir sur eux au moins deux cache-nez qu’ils pourront utiliser du vendredi jusqu’au dimanche. Ils pourront aussi avoir des gels hydroalcooliques», conseille le Père Badou. Dans la même logique, sous le contrôle des autorités administratives, la distanciation sera une règle d’or lors de ce grand rassemblement. La distance d’un mètre sera strictement respectée lors de l’installation des sièges et les déplacements seront limités au strict minimum.
Toujours en matière de mesures barrières, le père recteur annonce que des dispositifs de lavage des mains seront installés en quantité suffisante sur le site, dans les coins et recoins.
Les chrétiens catholiques, en suivant les instructions des autorités, pourront donc vivre ce pèlerinage, contrairement à l’année dernière où il n’a pu tenir à cause de la pandémie n

LIRE AUSSI:  Repère: Elections législatives des Commissaires du Peuple ( Députés), 40 ans déjà