8e Congrès ordinaire de l’Unstb: Emmanuel Zounnon passe la main

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur 8e Congrès ordinaire de l’Unstb: Emmanuel Zounnon passe la main


L’Union nationale des syndicats de travailleurs du Bénin (Unstb) a tenu, les 24 et 25 novembre derniers, son huitième congrès ordinaire. Au terme des assises placées sous le signe du développement, Apollinaire K. Affléwé a été élu à la tête d’un bureau de 27 membres pour, désormais, présider aux destinées de l’Union.

LIRE AUSSI:  Conseil consultatif national des Enseignements secondaire et technique: Les préparatifs de la rentrée 2020-2021 enclenchés

Emmanuel Zounnon n’est plus secrétaire général de l’Union nationale des syndicats des travailleurs du Bénin (Unstb). Après quinze ans de services rendus à l’Unstb et à la nation, il cède son fauteuil à Apollinaire K. Affléwé, 40 ans. Le nouveau secrétaire général de l’Unstb a été élu dimanche dernier, et officiellement présenté aux membres de l’organisation, puis au public, hier lundi, à l’occasion d’une grande cérémonie, qui, selon le nouveau Sg, regroupe trois événements de haute portée. Il s’agit de la retraite syndicale d’Emmanuel Zounnon, du 45e anniversaire de l’organisation qui coïncide avec le congrès et de la transmission de témoin à la nouvelle génération.
Par ailleurs, le thème de ce huitième congrès est intitulé : « De l’Union nationale des syndicats des travailleurs du Dahomey (Unstd) à l’Union nationale des syndicats des travailleurs pour le développement (Unstd) ».
Riche en couleurs et en sons, cette cérémonie a été marquée, entre autres, par plusieurs allocutions dont celle du secrétaire général entrant. Conscient de la mission à lui confiée, Apollinaire K. Affléwé promet d’ores et déjà de tisser la nouvelle corde au bout de l’ancienne. « Je prends l’engagement de continuer la collaboration en jouant pleinement la partition qui est celle de l’Unstb qui ne vous décevra jamais ». Il promet également une franche collaboration avec le gouvernement et les autres centrales et confédérations syndicales pour le grand bonheur des travailleurs béninois.
S’adressant par la suite aux militants et militantes de l’Unstb, Apollinaire K. Affléwé les remercie pour la confiance placée en sa personne, et rassure que «les fruits ne trahiront pas la promesse des fleurs ».
Venus soutenir leur nouveau collègue, Anselme Amoussou, secrétaire général de la Csa-
Bénin et Noël Chadaré, secrétaire général de la Cosi-Bénin, ont tour à tour salué l’élection du nouveau bureau de l’Unstb et prodigué de sages conseils à la nouvelle équipe. Pour Anselme Amoussou, une chose est d’être élu, mais l’autre est de vraiment assumer la fonction. « C’est maintenant que le vrai combat commence », dira-t-il.
Cette cérémonie a également été marquée par la présence de la représentante de la ministre du Travail et de la Fonction publique. Mireille Lègba Adankon félicite le nouveau patron de l’Unstb pour sa brillante élection et convie toute son équipe à sortir des sentiers battus. Elle suggère aussi au nouveau bureau d’œuvrer à l’amélioration de la gouvernance à l’interne et des conditions de vie et de travail des militants. «Je ne doute pas un seul instant de votre sens de responsabilité et du sérieux que vous y apporterez en vue d’imprimer un nouveau départ à l’Unstb », déclare-t-elle, avant de réaffirmer toute la disponibilité de la ministre du Travail et de la Fonction publique pour le renforcement du dialogue social.
Notons que cette cérémonie a été réhaussée par la présence d’une vingtaine de responsables syndicaux au plan national, sous-régional, régional et international.

LIRE AUSSI:  Internationale francophone du dialogue social: S’impliquer davantage dans l’élaboration des politiques publiques