Accès à l’électricité pour les Pme et Pmi: Les facilités appréciées

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Accès à l’électricité pour les Pme et Pmi: Les facilités appréciées


La demande de raccordement à l’électricité pour les Petites et moyennes entreprises (Pme) ou industries (Pmi) se fait désormais en ligne. Le processus, depuis la demande jusqu’à la mise en service du branchement, est gratuit et dure trente-six jours. A la faveur d’un afterwork, vendredi 30 avril dernier, toutes ces facilités ont été exposées à nouveau aux patrons d’entreprise qui ont témoigné de la mesure et fait des suggestions pour la consolidation de la qualité du service.

LIRE AUSSI:  Débat budgétaire 2019 en commission au Parlement: Les budgets de la Céna et de quatre ministères au peigne fin

Finies les tracasseries pour les Petites et moyennes entreprises (Pme) ou industries (Pmi) en matière d’accès à l’électricité. Lors d’un afterwork organisé, vendredi dernier, par le ministère de l’Economie et des Finances, les entrepreneurs et industriels ont été informés que le raccordement des Pme et Pmi au réseau de la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee) se fait désormais en ligne (www.sbee.bj). Une fois la demande introduite, la Sbee dispose de quatorze jours pour inspecter le site et proposer son devis, au besoin.

Après la signature du contrat entre les deux parties, le transformateur électrique est posé, le raccordement est fait puis le réseau est mis en service. Cette troisième phase du processus dure vingt-et-un jours. En tout, l’opération de raccordement dure trente-six jours. Aucuns frais de prestation ne sont à payer pour les besoins de consommation de 140 à 160 Kva. Le raccordement est donc gratuit pour les besoins sus-indiqués, et il suit une procédure transparente quel que soit le type d’entreprise.
L’autre bonne nouvelle, c’est que désormais l’avance sur consommation (caution) autrefois exigée est supprimée pour les besoins de 140 à 160 Kva.
Pour le bonheur des consommateurs en général et des Pme/Pmi en particulier, un règlement de service a été conclu entre la Sbee et l’Autorité de régulation de l’électricité (Are). Ainsi, le changement de tarification est réglementé, les consommations sont notifiées deux mois à l’avance, les dommages causés en cas de coupure sont couverts grâce à une police d’assurance souscrite pas la Sbee.

LIRE AUSSI:  Circuit Itf d’Abidjan Grade 5 : Gloriana Nahum vainqueur en simple et double

Toutes ces informations ont été partagées avec les responsables de Pme et Pmi présents. Occasion pour certains chefs d’entreprises de témoigner et d’apprécier fortement la nouvelle procédure de raccordement de même que sa célérité.

Préoccupations

Aussi ils ont soulevé des préoccupations liées notamment aux grandes entreprises, aux micro coupures, à la grille tarifaire de la Sbee et au règlement de services. Ces préoccupations ne sont pas tombées dans l’oreille d’un sourd, ont affirmé les organisateurs de la rencontre. Les patrons d’entreprises ont aussi fait des suggestions pour la consolidation de ces facilités.
Dans son mot de clôture de la rencontre, Ilyass D. Sina, conseiller technique du ministre en matière de suivi des réformes, rappelle que la mesure d’accès des Pme et Pmi à l’électricité fait partie des initiatives mises en place par le gouvernement pour l’amélioration du climat des affaires, et que l’Exécutif béninois ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. « Le ministre de l’Economie et des Finances, superviseur général du programme d’amélioration du climat des affaires, a voulu que nous vous passions cette information, que nous gardions le contact afin que le dialogue ne soit jamais rompu et que vive mieux le secteur privé pour un meilleur développement de notre pays », a-t-il conclu.
Au cours de la séance d’information, le conseiller technique du ministre a été appuyé, entre autres, par Éric Akoutey, directeur des Etudes de l’Agence de promotion des investissements et des exportations (Apiex), et Éric Gilson, directeur commercial et de la clientèle de la Sbee.

LIRE AUSSI:  E-commerce: La révolution en marche