Accident de circulation à Zogbodomey: Un mort et trois blessés

Par Valentin SOVIDE, AR/Zou-Collines,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Accident de circulation à Zogbodomey: Un mort et trois blessés


Dans la matinée d’hier jeudi 24 juin, la circulation Bohicon-Akassato était paralysée dans les deux sens. Des files interminables de véhicules immobilisés durant des heures. La cause: un accident mortel sur le tronçon Agrimey-Tègon dans la commune de Zogbodomey. Un camion monte sur un véhicule léger et fait un mort: une jeune dame.

LIRE AUSSI:  Programme national de lutte contre le paludisme: Des sanctions contre les auteurs des irrégularités

Selon le chef d’arrondis-sement de Zoukou, Cyrille Seha, joint au téléphone, et qui était aussi pris dans l’embouteillage monstre, le bilan immédiat de cet accident est d’un mort. Il s’agit d’une jeune dame portant de longs cheveux tressés. Les trois autres passagers du véhicule ont été évacués vers les centres de santé pour être pris en charge. Ces passagers portent tous des blessures graves qui pourraient leur être fatales, selon d’autres témoins.
A en croire Cyrille Seha, les deux véhicules ; le camion et le véhicule léger, ont tous quitté Bohicon pour Cotonou. L’un derrière l’autre, les deux allaient normalement à leurs vitesses. Puis, subitement le camion gros-porteur chevauche le petit véhicule. Et bonjour, les dégâts !
En réalité, personne n’a vu venir le drame. Est-ce parce que le camionneur a perdu le contrôle de son véhicule ou voulait-il opérer un dépassement forcé ? C’est la grande question que se posaient les témoins et autres automobilistes bloqués sur le tronçon du fait de cet accident. Et les commentaires exploraient toutes les hypothèses plausibles. Certains insistent sur la folie des camionneurs et autres conducteurs de bus qui jouent aux rois de la route en défiant les autres usagers.
Il faut signaler que les premiers secours ont été portés aux accidentés avant l’arrivée de la police sur les lieux du drame.
Après l’évacuation des blessés et de la dépouille mortelle de la défunte et les constats d’usage, la circulation a été rétablie par la police.

LIRE AUSSI:  Programme national de lutte contre le paludisme: Des sanctions contre les auteurs des irrégularités