Accident de la circulation à Agamè: Un mort et des dégâts matériels importants

Par Désiré C. VIGAN A/R Mono Couffo,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Accident de la circulation à Agamè: Un mort et des dégâts matériels importants


Accident de la circulation à Agamè

Un camion benne transportant du gravier a causé, dans la matinée de ce lundi 19 février, la mort d’un homme sur l’axe Lokossa-Dogbo, à la hauteur de Tédoado, un village de l’arrondissement d’Agamè, dans la commune de Lokossa.

LIRE AUSSI:  Apurement des dettes vis-à-vis de la CEB et autres fournisseurs: La SBEE obtient la garantie de l’Etat pour un concours bancaire

« La victime était dans un atelier de vulcanisation où il attendait la réparation du pneu de sa moto, qui sera également détruit par le camion », ont témoigné, tour à tour, deux apprentis présents. Si ces deux derniers ont dit avoir fui à toutes jambes, au regard de la vitesse du camion, ils n’ont pu rien faire pour sauver leur matériel de travail. Le camion est passé dessus et a détruit tout l’atelier.
Le drame, dont les dégâts matériels sont aussi importants, s’est produit sur le côté opposé de la chaussée que le camion a traversé pour venir endeuiller le village.
Alertés, les parents de la victime sont venus récupérer le corps après le constat effectué par des éléments de l’ex-brigade territoriale d’Agamè, sous la supervision de l’adjudant Barthélemy Alapini.
A en croire le frère du défunt, celui-ci était un maître artisan polygame, âgé d’environ 35 ans, et père de huit enfants. Le chef du village, Augustin Acclombessi, a, quant à lui, certifié que le défunt fut un administré de la localité. Il déplorera l’accident en stigmatisant la mauvaise qualité et l’excès de vitesse des camions en général.
Aux dires des apprentis rescapés, le chauffeur du camion avait visiblement perdu le contrôle du véhicule. On suppute que le système de freinage du camion serait défectueux.
Voilà qui repose la problématique de l’état du parc des véhicules de transport qui circulent à l’intérieur du pays à la recherche de matières premières?

LIRE AUSSI:  Accès à l'eau potable à Bohicon: La fondation Mtn-Bénin offre un forage à la population de Lotcho

Désiré C. VIGAN
A/R Mono-Couffo