Accostage du navire ZIM PACIFIC:Le port de Cotonou change de cap

Par LANATION,

  Rubrique(s): Economie |   Commentaires: Commentaires fermés sur Accostage du navire ZIM PACIFIC:Le port de Cotonou change de cap


Les nouvelles infrastructures portuaires semblent susciter l’intérêt des grands armateurs qui optent désormais pour la destination Bénin avec des bateaux de grandes dimensions. Vendredi 27 février dernier, Bénin Terminal a ainsi accueilli le plus grand navire n’ayant jamais accosté au port de Cotonou.

LIRE AUSSI:  Mise en œuvre du TEC/ CEDEAO:Les mesures pour accompagner les opérateurs économiques

Les autorités portuaires ont de quoi se frotter les mains. Après avoir réalisé sa cure de jouvence, le port de Cotonou s’ouvre aux navires de grande taille à la satisfaction des armateurs. Vendredi dernier, le navire ZIM PACIFIC battant pavillon libérien a accosté sur le quai sud de Bénin Terminal. Sa longueur : 254 mètres, une première dans l’histoire du port de Cotonou.
Le navire en provenance de la Malaisie, avec une escale intermédiaire au port de Téma au Ghana, était représenté par son agent maritime Bolloré Africa Logistics et manutentionné par Bénin Terminal. « C’est un navire de type Wafmax (West Africa Maximum) qui vient inaugurer un nouveau service au port de Cotonou. Il s’agit de la première escale d’un bateau de cette dimension au Bénin», confie Jules Avannah, responsable Planification des navires à Bénin Terminal.

La charge brute de ce mastodonte des mers est estimée à 16 353 tonnes. Il peut transporter un total de 3 837 conteneurs équivalents 20 pieds, ce qui constitue également un nouveau record de capacité de transport pour un porte-conteneur au port de Cotonou. L’importance du navire a incité Bernard Hounsoukpèvi, commandant du port, à assurer en personne sa manœuvre d’entrée et d’accostage à quai. «Cet accostage est le fruit des investissements réalisés pour moderniser le port de Cotonou», soutient Jules Avannah qui indique que six navires de ce type sont planifiés pour le mois de mars au port de Cotonou. La fin des travaux confortatifs au port devra ouvrir une ère nouvelle pour la manutention en offrant la possibilité d’accueillir des navires de dernière génération d’une longueur de plus de 300 mètres avec un tirant d’eau de 13,5 mètres. Actuellement, les travaux de dragage vont bon train.

LIRE AUSSI:  Résilience de l’économie nationale face à la Covid: La croissance économique estimée à 3,8 % en 2020

La fin des travaux confortatifs permettra l’entrée du port de Cotonou dans la cour des grands. Ce qu’attend avec impatience Bénin Terminal pour faire tourner à plein régime les quatre portiques déjà installés sur sa plate-forme. L’arrivée de ZIM PACIFIC et des six autres navires du même type annoncés n’est qu’une nouvelle étape pour le Port Autonome de Cotonou qui marque ainsi sa volonté d’accroître ses capacités d’accueil de navires de grandes tailles. Tout en confortant le partenariat privé, dans le cadre de l’amélioration des productivités que le PAC s’est fixé comme un objectif prioritaire permanent.