Action du Cbdiba-Repasoc à Djidja: 200 kits solaires dans dix villages de Dan et Setto

Par Valentin SOVIDE, AR/Zou-Collines,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Action du Cbdiba-Repasoc à Djidja: 200 kits solaires dans dix villages de Dan et Setto


Désormais, dix villages dans les arrondissements de Dan et de Setto dans la commune de Djidja disposent des équipements solaires pour avoir de la lumière la nuit et pour charger les appareils. C’est une action du Programme renforcement et participation de la société civile (RePaSOC) en collaboration avec le Centre béninois pour le développement des initiatives à la base (Cbdiba-Ong), à travers l’appui financier du 11e Fed.

LIRE AUSSI:  Lutte contre le Covid-19: Les écoliers jouent leur partition à Kandi

C’est la liesse qui a prévalu dans la journée du vendredi 18 septembre à Wokou lors de la cérémonie de mise en service officielle des kits solaires. Cette action s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’électrification par kits solaires à usages domestique et économique dans les dix villages.
La cérémonie a mobilisé les acteurs du projet à savoir Aurélie G. Gbeffè, Janvier Tossou, Aristide Akandé au titre de Repasoc et Simplice Amagbégnon du Cbdiba et des élus de ces localités. D’une durée de huit mois, le projet est mis en œuvre dans cinq villages Assantoun, Dridji, Lalo, Linsinlin et Wokou de l’arrondissement de Dan et dans cinq autres villages, notamment de l’arrondissement de Setto à savoir Gbadagba, Magassa, Saloudji, Tokégon et Tohounkoun.
Selon Aurélie G. Gbeffè, coordonnatrice de ce programme de Cbdiba/Repasoc, les kits seront utilisés de façon formelle par les bénéficiaires pour le bonheur de l’ensemble des communautés auxquelles ils appartiennent. Pour sa part, Aristide Akandé, régisseur dudit programme, explique que l’accès universel à l’énergie propre et l’efficacité énergétique contribuent à la réduction de la pauvreté. Dans cette logique, les Nations Unies ont déclaré 2014-2024 la décennie de l’énergie durable pour tous. En adhérant à ce choix stratégique, les partenaires au développement, les gouvernants, les Organisations de la Société civile (Osc) et les collectivités locales à travers le monde s’intéressent de nos jours à la promotion des sources d’énergie renouvelable, afin de contribuer à l’amélioration des conditions d’existence des populations en général et celles des milieux ruraux en particulier.
Abondant dans le même sens, Simplice Amagbégnon, directeur exécutif du Cbdiba, fera constater que la mise en pratique de toutes les connaissances acquises par les bénéficiaires et le respect des engagements pris par les différents acteurs favoriseront la pérennisation du projet. Cette disposition permettra à d’autres ménages et porteurs d’activités économiques de la commune de Djidja d’avoir un accès facile à l’énergie, qui est un facteur de développement socioéconomique. Le dispositif de pérennisation est aussi basé sur le principe selon lequel la mairie doit assurer la continuité des interventions à terme. Ce qui suppose une mobilisation de ressources pour poursuivre l’intervention dans les villages non encore desservis.
Florentine Ganhoun, l’une des bénéficiaires des kits et Marcel Guidihounmè, chef d’arrondissement de Dan, ont exprimé leur reconnaissance aux responsables qui ont conduit ce programme de Cbdiba/Repasoc?

LIRE AUSSI:  Métier de menuiserie dans le Mono: Chantal Hounsou, un modèle de reconversion