Actions humanitaires de l’ONG Mercy Ships : Patrice Talon visite le navire-hôpital «Africa Mercy»

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Actions humanitaires de l’ONG Mercy Ships : Patrice Talon visite le navire-hôpital «Africa Mercy»


Aux côtés du président et fondateur des navires de l’espoir «Mercy Ships», le président de la République Patrice Talon a visité mercredi 12 octobre, le navire «Mercy Africa», présent au Bénin depuis le mois d’août dernier pour un séjour qui durera encore plusieurs mois. Lesquels permettront à son équipage de soulager de nombreuses personnes souffrant de pathologies diverses. Et si le président de la République a entrepris personnellement d’y effectuer une visite, c’est pour plusieurs raisons. La première, c’est que le navire-hôpital séjourne au Bénin pour la cinquième fois. Son action au profit des populations, notamment défavorisées est indicible. C’est sans doute la raison pour laquelle, la doléance du fondateur du navire d’établir son siège africain à Cotonou a été favorablement accueillie par le gouvernement béninois qui a donné corps à ce vœu, mardi 11 octobre dernier.
La visite du chef de l’Etat, analyse le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Aurélien Agbénonci se justifie aussi par son désir d’apporter un peu de compassion, de soutien, de chaleur et de joie aux patients admis sur ce navire. Ensuite, indique-t-il, le président Patrice Talon est allé encourager l’équipage du navire composé de près de 38 nationalités. Avec le fondateur du Mercy Ships qui séjourne au même titre que le navire en terre béninoise, le chef de l’Etat a aussi eu un long moment d’échange. ce dernier a souhaité que le chef de l’Etat béninois soit son «porte parole dans la sous-région». Pour le ministre de la Santé Alassane Séidou, l’intérêt des autorités béninoises pour l’action humanitaire du navire-hôpital est évident et la visite du chef de l’Etat qui d’ailleurs a toujours manifesté un intérêt particulier à leur travail en est l’illustration. « Le navire nous apporte beaucoup de choses. Il fonctionne avec un standard européen. Il y a beaucoup de pathologies que nous ne pouvons prendre en charge ici par manque de compétences ou de plateaux techniques qui sont traitées à bord. Les malades sont traités, hospitalisés et nourris gratuitement alors que leur évacuation sanitaire aurait beaucoup coûté à l’Etat…», illustre le ministre comme apport de «Mercy Africa» de l’ONG Mercy Ships à la santé des populations béninoises.

LIRE AUSSI:  Port de Cotonou : Un hub en quête de compétitivité