Activités académiques 2022-2023 : La rentrée s’annonce sous de meilleurs auspices

Par Joel TOKPONOU,

  Rubrique(s): Education |   Commentaires: Commentaires fermés sur Activités académiques 2022-2023 : La rentrée s’annonce sous de meilleurs auspices


Il s’est ouvert hier à Cotonou un séminaire qui réunit les différents acteurs du système éducatif pour jeter les bases d’une organisation parfaite de la rentrée scolaire 2022-2023 et d’un bon déroulement de l’année.

LIRE AUSSI:  Inscription dans les écoles privées non autorisées: L’appel du ministre Salimane Karimou aux parents d’élèves

Prendre les dispositions idoines pour garantir une bonne année scolaire 2022-2023. C’est l’objectif principal du séminaire qui se tient depuis hier à Cotonou, et qui porte sur le thème : « Réformes dans le secteur de l’éducation : point de mise en œuvre, difficultés et perspectives». Plusieurs acteurs du système éducatif prennent part à ces assises qui déboucheront sur une planification des actions à mener. Mais avant, les participants, sous l’égide du Conseil national de l’éducation (Cne) et des ministères en charge des différents ordres de l’enseignement feront le point du séminaire de l’année dernière qui poursuivait le même but. Pour Alain Dossou Hounyè, président du comité d’organisation du séminaire, « c’est un événement majeur qui permet l’amélioration des performances du système éducatif ». Les discussions permettront, à terme, de disposer d’un repère des actions prioritaires à réaliser par chaque acteur concerné au cours de l’année scolaire. Appréciant l’initiative, Salimane Karimou, ministre des Enseignements maternel et primaire et chef de file des ministères en charge du secteur de l’éducation, se félicite du regroupement de tous les acteurs autour de l’initiative. Car, justifie-t-il, le bon déroulement de l’année scolaire ne saurait être l’apanage des ministères en charge des enseignements. «L’école, c’est l’affaire de tous», a martelé le ministre. Pour sa part, Noël Gbaguidi, président du Conseil national de l’éducation (Cne), se félicite des performances obtenues grâce à la première expérience du séminaire qui avait permis une bonne organisation de l’année scolaire 2021-2022. Il fait constater que les fruits ont tenu la promesse des fleurs. «Les résultats sont appréciables au regard des changements constatés », soutient-il. Cependant, Noël Gbaguidi ne pense pas que l’objectif final soit atteint. La preuve, certaines imperfections ont été relevées et des difficultés rencontrées. C’est pourquoi, il exhorte à garder l’élan. « Il faut encore des efforts pour améliorer l’accès et la rétention à l’école », a-t-il lancé.

LIRE AUSSI:  Cep 2021: Les épreuves lancées à Ina dans le Borgou