Adaptation aux changements climatiques: Les acquis du projet d’appui aux plans nationaux présentés

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubrique(s): Environnement |   Commentaires: Commentaires fermés sur Adaptation aux changements climatiques: Les acquis du projet d’appui aux plans nationaux présentés


Les documents nationaux d’adaptation aux changements climatiques sont désormais ” climato-sensibles ” grâce à l’appui allemand. Les bilan et perspectives ont été présentés aux acteurs clés, ce jeudi 26 août, à Cotonou, lors de l’atelier de clôture dudit projet.

LIRE AUSSI:  Autorité du bassin de la Volta: Changements climatiques et actions anthropiques plombent l’organisation

Fruit de la Coopération bénino-allemande, le Projet d’appui scientifique au processus de Plans nationaux d’adaptation aux changements climatiques (Pas-Pna+), mis en œuvre par la Giz pendant cinq ans, est arrivé à terme. Ce projet a offert un appui continu à la formulation, à la mise en œuvre et au suivi-évaluation du processus national des Plans nationaux d’adaptation aux changements climatiques. L’atelier de clôture du projet a été l’occasion pour les parties prenantes de mesurer la contribution du Psa-Pna+ à la lutte contre les effets néfastes des changements climatiques au Bénin.
De la restitution faite, l’on retient que le projet a à son actif des résultats élogieux et encourageants. Entre autres, il a soutenu l’intégration des changements climatiques dans plusieurs stratégies nationales comme le Plan national de développement et le Plan national de développement sanitaire. Avec ce projet, des études de vulnérabilité ont été réalisées dans quatre secteurs à savoir agriculture, ressources en eau, protection du littoral et santé. Ces études ont permis de définir les mesures prioritaires dans les quatre secteurs cités, de les hiérarchiser pour permettre au pays de mieux faire face aux effets néfastes des changements climatiques.
Le Psa-Pna a également contribué au renforcement de capacités scientifiques des universitaires dans le domaine des changements climatiques, et facilité les échanges d’expériences entre acteurs des pays dans lesquels il a été mis en œuvre.
Avec le travail abattu, le Bénin peut être sûr d’avoir des stratégies qui intègrent les effets néfastes des changements climatiques dans les domaines du développement durable, de l’économie, etc. pour le bonheur des populations. Nole Buenner, chargée du projet, et Michael
Derus, ambassadeur d’Allemagne au Bénin, apprécient fortement les acquis du projet et la collaboration de toutes les parties prenantes. Après avoir rappelé l’importance du Pas-Pna+ et les résultats obtenus, le ministre du Cadre de vie et du Développement durable, José D. Tonato, a exprimé sa reconnaissance au gouvernement allemand et aux parties prenantes, puis rassuré l’Allemagne de l’engagement du Bénin à poursuivre les actions engagées afin de pérenniser l’œuvre.
Forts des prouesses réalisées, le Bénin et l’Allemagne demeurent convaincus qu’une riposte efficace aux effets néfastes des changements climatiques exige une approche multisectorielle impliquant l’ensemble des acteurs et une coopération internationale soutenue.
Le Pas-Pna est financé par le ministère allemand de l’Environnement, de la Protection de la nature et de la Sûreté nucléaire. Il est mis en œuvre au Bénin, au Burkina Faso et au Sénégal.

LIRE AUSSI:  Réglementation du secteur de la pêche: « Il faut créer une unité spéciale autonome », propose Herman Gangbazo