Adhésion aux textes de l’Aiea: Le Bénin renforce sa sécurité nucléaire

Par Alexis METON  A/R Atacora-Donga,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Adhésion aux textes de l’Aiea: Le Bénin renforce sa sécurité nucléaire


L’Agence internationale d’énergie atomique (Aiea) a enregistré l’adhésion du Bénin aux traités sur la sûreté, la sécurité et la responsabilité nucléaires. Cette démarche scientifique fait suite à la volonté du gouvernement de prendre des mesures par rapport à l’avancée technologique dans la gestion des équipements sanitaires.

LIRE AUSSI:  Marche sur le ministère du Plan: Des enseignants exigent l’application de leurs statuts

Le Bénin fait partie des quatre pays qui ont adhéré aux traités de l’Agence internationale d’énergie atomique (Aiea) pour renforcer la sûreté et la sécurité nucléaires. Il s’agit de la Convention sur la sûreté nucléaire, la Convention commune sur la sûreté de la gestion du combustible usé et sur la sûreté de la gestion des déchets radioactifs, la Convention sur la notification rapide d’un accident nucléaire, la Convention sur l’assistance en cas d’accident nucléaire ou de situation d’urgence radiologique, la Convention sur la protection physique des matières nucléaires et l’amendement s’y rapportant, la Convention de Vienne relative à la responsabilité civile en matière de dommages nucléaires et le Protocole de 1997 l’amendant, le Protocole commun relatif à l’application de la Convention de Vienne et de la Convention de Paris et la Convention sur la réparation complémentaire des dommages nucléaires.
Un pas de géant posé par le gouvernement béninois en donnant son consentement à être lié par dix instruments juridiques internationaux adoptés sous les auspices de l’Agence internationale d’énergie atomique (Aiea). Cette adhésion couvre un large éventail de sujets, notamment le renforcement de la sûreté et de la sécurité nucléaires au niveau mondial. Les formalités sont intervenues en marge de l’assemblée générale de l’Agence internationale d’énergie atomique axée sur la Convention sur la sûreté nucléaire, la Convention commune sur la sûreté de la gestion du combustible usé et sur la sûreté de la gestion des déchets radioactifs et la Convention sur la protection physique des matières nucléaires et ses amendements.
Le Bénin a aussi mis en vigueur son accord de garanties généralisées et son protocole additionnel, portant à 136 le nombre de pays adhérents. Toutes choses qui renforcent la capacité de l’Aiea d’y vérifier l’utilisation pacifique des matières nucléaires et de déterminer si toutes les matières nucléaires, déclarées ou non, restent utilisées à des fins pacifiques.
Ces différentes dispositions prises par le Bénin séduisent l’Aiea. Son directeur général par intérim, Cornel Feruta a salué l’engagement des autorités béninoises à garantir l’utilisation sûre et sécurisée de la technologie nucléaire.

LIRE AUSSI:  Journée internationale de la sécurité au travail : COMAN SA et Bénin Terminal font de la sécurité un mode de vie