Admission au Baccalauréat session de juillet 2020: Une mention ‘’Assez-Bien’’ à la prison de Parakou

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Admission au Baccalauréat session de juillet 2020: Une mention ‘’Assez-Bien’’ à la prison de Parakou


Sur les trois candidats détenus de la prison civile de Parakou présentés au Baccalauréat session de juillet 2020, deux sont admis dont un avec la mention ‘’Assez-Bien’’. Ces deux lauréats ont été célébrés, samedi 5 septembre dernier dans l’enceinte de la maison d’arrêt, par l’Agence pénitentiaire du Bénin.

LIRE AUSSI:  Restitution de l’étude sur l’utilisation des fibres optiques de la Ceb: Réfléchir à la valorisation des actifs en télécommunications

Les deux détenus de la prison civile de Parakou admis à l’examen du Baccalauréat, session de juillet 2020, et dont l’un a obtenu la mention ‘’Assez-Bien’’, ont été félicités, samedi 5 septembre dernier. C’est au cours d’une cérémonie organisée à l’initiative du chef de l’Etat à travers l’Agence pénitentiaire du Bénin et qui a eu pour cadre l’enceinte de la maison d’arrêt.
La trentaine, les deux bacheliers ont reçu leurs récompenses des mains du directeur général de l’Agence pénitentiaire du Bénin (Apb), Jiles Yèkpè. C’était devant une assistance sidérée de constater l’exploit réalisé par ces deux détenus.
Dans un pays où la justice est équitable, insiste le directeur général de l’Apb, il y a beaucoup d’espoirs, pourvu que nous-mêmes, nous y croyions. « Vous y aviez cru et je vous félicite », a-t-il fait observer, en remettant aux deux lauréats, leurs récompenses. Il s’agit d’une enveloppe financière symbolique et d’un trophée en bois.
Emus par la sollicitude dont ils font l’objet, les deux lauréats ont loué l’initiative. Reconnaissants, ils ont promis de ne plus tomber dans les travers ni de se mettre en conflit avec la société.
N’eût-été la disponibilité dont leurs enseignants ont également fait preuve, ce résultat qui fait la fierté de la prison civile de Parakou, n’aurait pas été obtenu. « Tout cela a également été possible grâce à leur détermination », a confié leur encadreur principal, Ahmed Dankoro.
« On peut venir en prison, se battre, se refaire et à la sortie de la prison, avoir une vie heureuse »,
a indiqué le procureur de la République près le Tribunal de première instance et de première classe de Parakou, Nouroudine Bakary, prenant le cas des deux détenus comme exemple.
Cette année, l’Agence pénitentiaire du Bénin a présenté quatre candidats aux divers examens scolaires. La réussite de ces deux détenus vient donc encourager cette institution qui ne cesse d’investir dans les séances de renforcement et de mise à niveau des détenus désireux de poursuivre les études. C’est dans la série D que les deux pensionnaires de la maison d’arrêt de Parakou ont décroché leur diplôme du Baccalauréat.

LIRE AUSSI:  Lutte contre la cybercriminalité: Neuf individus suspects encore arrêtés à Sèmè-Podji