Adoption de la Stratégie nationale de l’Ia: L’Afria salue les efforts du Bénin

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Adoption de la Stratégie nationale de l’Ia: L’Afria salue les efforts du Bénin

Aurélie Adam Soulé Zoumarou, ministre du Numérique et de la Digitalisation

A travers un post sur sa page LinkedIn, l’Agence francophone de l’Intelligence artificielle (Afria) a félicité le gouvernement béninois pour avoir doté le pays d’une stratégie nationale pour l’Intelligence artificielle et les Mégadonnées. Créée pour accompagner les décideurs, les communautés et les entrepreneurs africains dans l’usage inclusif et responsable de l’Ia, l’Afria salue la vision du gouvernement du président Patrice Talon de faire du Bénin un pays qui rayonne par la valorisation de ses données massives par le biais des systèmes et technologies de l’intelligence artificielle et du développement des compétences y relatives.
« Les pays africains adoptent progressivement des stratégies d’intelligence artificielle. Bravo au gouvernement du Bénin qui vient de se doter d’une stratégie nationale en la matière », peut-on lire sur la page LinkedIn de l’Afria. En adoptant cette stratégie composée de quatre programmes déclinables en trois phases réparties sur cinq années, avec un portefeuille contenant cent vingt-trois actions impactant les secteurs public et privé, le Bénin vient d’intégrer selon l’Afria le cercle fermé des pays dotés d’une stratégie d’intelligence artificielle.
Outil clé pour définir les bases de la structuration de l’écosystème de l’Intelligence artificielle et des Mégadonnées au Bénin, ce document a été adopté en Conseil des ministres, mercredi 18 janvier dernier. Se fondant sur la vision du gouvernement de faire du numérique l’un des socles du progrès économique et social, cette stratégie et son plan d’action ont été élaborés dans une démarche intégrant les parties prenantes, en suivant une approche holistique axée sur des solutions technologiques répondant aux besoins du Bénin, notamment dans les domaines de l’éducation, de la santé, de l’agriculture, du cadre de vie, du tourisme, et sur la compréhension des cas d’utilisation applicables au contexte béninois. D’un montant prévisionnel de 4 680 000 000 francs Cfa, la mise en œuvre de cette stratégie offre l’opportunité d’exploiter l’Ia dans les domaines cibles de développement afin de positionner le pays comme un acteur majeur de l’Ia en Afrique de l’Ouest.
Implantée dans plusieurs pays d’Afrique francophone, l’Afria prône une approche solidaire, inclusive et souveraine des technologies de l’Intelligence Artificielle (Ia), centrée sur l’humain et contribuant à un essor économique soutenable face aux enjeux du développement durable. Avec son siège auprès des Nations Unies à Genève, l’Afria accompagne les acteurs des secteurs public, privé et de la société civile sur les enjeux, risques/opportunités et applications pratiques de l’Ia.

LIRE AUSSI:  11e édition des Universités des Notaires d’Afrique: Copropriété des immeubles bâtis en Afrique : quels moyens pour son développement ?

 

A travers un post sur sa page LinkedIn, l’Agence francophone de l’Intelligence artificielle (Afria) a félicité le gouvernement béninois pour avoir doté le pays d’une stratégie nationale pour l’Intelligence artificielle et les Mégadonnées. Créée pour accompagner les décideurs, les communautés et les entrepreneurs africains dans l’usage inclusif et responsable de l’Ia, l’Afria salue la vision du gouvernement du président Patrice Talon de faire du Bénin un pays qui rayonne par la valorisation de ses données massives par le biais des systèmes et technologies de l’intelligence artificielle et du développement des compétences y relatives.
« Les pays africains adoptent progressivement des stratégies d’intelligence artificielle. Bravo au gouvernement du Bénin qui vient de se doter d’une stratégie nationale en la matière », peut-on lire sur la page LinkedIn de l’Afria. En adoptant cette stratégie composée de quatre programmes déclinables en trois phases réparties sur cinq années, avec un portefeuille contenant cent vingt-trois actions impactant les secteurs public et privé, le Bénin vient d’intégrer selon l’Afria le cercle fermé des pays dotés d’une stratégie d’intelligence artificielle.
Outil clé pour définir les bases de la structuration de l’écosystème de l’Intelligence artificielle et des Mégadonnées au Bénin, ce document a été adopté en Conseil des ministres, mercredi 18 janvier dernier. Se fondant sur la vision du gouvernement de faire du numérique l’un des socles du progrès économique et social, cette stratégie et son plan d’action ont été élaborés dans une démarche intégrant les parties prenantes, en suivant une approche holistique axée sur des solutions technologiques répondant aux besoins du Bénin, notamment dans les domaines de l’éducation, de la santé, de l’agriculture, du cadre de vie, du tourisme, et sur la compréhension des cas d’utilisation applicables au contexte béninois. D’un montant prévisionnel de 4 680 000 000 francs Cfa, la mise en œuvre de cette stratégie offre l’opportunité d’exploiter l’Ia dans les domaines cibles de développement afin de positionner le pays comme un acteur majeur de l’Ia en Afrique de l’Ouest.
Implantée dans plusieurs pays d’Afrique francophone, l’Afria prône une approche solidaire, inclusive et souveraine des technologies de l’Intelligence Artificielle (Ia), centrée sur l’humain et contribuant à un essor économique soutenable face aux enjeux du développement durable. Avec son siège auprès des Nations Unies à Genève, l’Afria accompagne les acteurs des secteurs public, privé et de la société civile sur les enjeux, risques/opportunités et applications pratiques de l’Ia.

LIRE AUSSI:  Examen du Bepc : Lalo invitée à quitter la queue du classement