Afd, Enabel, Expertise France et LuxDev: Une synergie pour plus d’impact

Par Fulbert Adjimehossou,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Afd, Enabel, Expertise France et LuxDev: Une synergie pour plus d’impact


 

Depuis le Bénin, l’Agence française de Développement, Expertise France et Enabel amorcent une nouvelle dynamique de coopération avec leurs partenaires. Un mémorandum a été signé à cet effet, ce lundi 14 novembre à Cotonou. Les trois institutions ont aussi, avec LuxDev, signé une déclaration quadripartite.

LIRE AUSSI:  Revue trimestrielle au MPD: Les projets financés par l’Afd au scanner

Signatures de convention. Échange de parapheurs entre Rémy Rioux, directeur général de l’Agence française de développement (Afd), Jean Van Wetter, directeur général d’Enabel, et la directrice générale adjointe d’Expertise France, en charge des opérations. Sous les ovations des personnalités présentes, une nouvelle ère de coopération est ainsi amorcée, avec comme témoin privilégié, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Aurélien Agbénonci.
« Le fait que vous vous mettiez d’accord pour signer des outils innovants et que vous le fassiez pour nous, reste pour nous un grand message », s’est réjoui Aurélien Agbénonci pour qui « c’est un honneur pour le Bénin d’être le témoin d’un outil qui concerne plusieurs pays ». En réalité, à travers cette signature de mémorandum, l’Afd, Enabel et Expertise France puis LuxDev qui s’est ajoutée à elles pour une déclaration quadripartite, veulent fédérer leurs forces au service de leurs partenaires.
« Il s’agit pour nous de créer des liens pour apporter des appuis et des services plus puissants et plus efficaces à tous nos amis partout dans le monde. Ce sont des accords qui ne valent pas que pour le Bénin. Nous signons à Cotonou des accords pour notre coopération partout dans le monde. On a choisi de le faire à Cotonou, parce qu’on a déjà un partenariat entre nos institutions ici », a souligné Rémy Rioux, directeur général de l’Afd.

LIRE AUSSI:  Lutte contre la Covid-19 au Bénin: Enabel offre dix moniteurs multiparamétriques et dix aspirateurs chirurgicaux

« Un impact plus grand »

Les parties à ce mémorandum ont eu à relever déjà de nombreux défis ensemble au Bénin. Les résultats des actions combinées de l’Afd, d’Expertise France et d’Enabel dans le secteur de la santé illustrent par exemple la pertinence de travailler ensemble de manière cohérente et concertée. Pour Jean Van Wetter, directeur général d’Enabel, la signature de l’accord à Cotonou n’est pas anodine. « On veut mettre le partenaire au centre. Ce sont des acteurs européens qui se mettent ensemble pour avoir un impact plus grand ici au Bénin et dans les autres pays partenaires de la coopération européenne », a-t-il souligné. L’Afd en tant que banque publique européenne de développement permet de soutenir l’investissement. Expertise France possède une grande capacité à fournir de l’expertise technique issue des acteurs publics et Enabel, en tant qu’agence de mise en œuvre, possède un fort ancrage local dans les pays partenaires, y compris à un niveau décentralisé.

LIRE AUSSI:  Drame à Nikki: Trois enfants foudroyés sur un site de concassage de pierres

L’assurance d’un monde meilleur

En se mettant ensemble avec l’Afd et Enabel, Expertise France veut aller plus loin pour développer de nouvelles opportunités communes, y compris avec Lux Dev. Ces institutions entendent définir un cadre de coopération accrue pour servir les besoins de leurs partenaires du Sud. Rima Le Coguic, directrice générale adjointe des opérations d’Expertise France, l’a rappelé quelques minutes avant la signature de la convention. « Ce partenariat va permettre de créer des leviers entre la partie financements, en prêts et en don, et la partie coopération technique », a-t-elle martelé. Rima Le Coguic n’a pas manqué de rappeler quelques projets déjà en cours, notamment dans les domaines maritime, de la protection sociale, de la formation professionnelle et de l’entrepreneuriat des jeunes dont le Bénin fait partie d’ailleurs des cinq pays présélectionnés. « Ça montre qu’une synergie peut être créée dans la coopération technique », a ajouté Rima Le Coguic.
Quant à Manuel Tonnar, directeur général de LuxDev dont l’institution a signé une déclaration quadripartite avec les trois autres, il a souligné combien le Luxembourg est un nouveau partenaire, fiable et efficace, pour accélérer le développement économique et social du Bénin.
« Nous sommes là avec des projets et des financements concrets de 6 millions d’Euros au total qui n’ont été rendus possibles qu’à travers la présence de l’Afd, Enabel et Expertise France. Nous avons pu avancer très rapidement », a indiqué Manuel Tonnar qui a dévoilé quelques axes d’interventions.
Se réjouissant de cette dynamique créée à travers la signature de la convention et la déclaration quadripartite, le ministre des Affaires étrangères Aurélien Agbénonci a rassuré de «l’engagement du gouvernement du Bénin à être un partenaire fiable et sérieux ». « Pas un seul euro de ce qui découlera de cette convention ne fera l’objet d’une mauvaise utilisation. On rendra compte », a-t-il martelé, promettant aussi de contribuer à cette synergie qui se met en place.