Affaire placement de fonds de la Cnss à la Bibe: Laurent Mètongnon et Youssao Aboudou écroués

Par Claude Urbain PLAGBETO,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Affaire placement de fonds de la Cnss à la Bibe: Laurent Mètongnon et Youssao Aboudou écroués


Des personnes dont le syndicaliste Laurent Mètongnon et l’administrateur des finances Youssao Saliou Aboudou, ont été déposées à la prison civile de Cotonou, dans la soirée de ce jeudi 23 novembre, suite à leur présentation au procureur de la République près le tribunal de première instance de première classe de Cotonou.

LIRE AUSSI:  Conseil national du dialogue social: La deuxième session ordinaire ouverte

Respectivement ancien président du conseil d’administration de la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss), ancien directeur général du Budget par intérim, ils sont poursuivis dans l’affaire de placement de fonds de la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss) à la Banque internationale du Bénin (Bibe), avec mandat de dépôt. D’autres inculpés sont poursuivis sans mandats de dépôt. Les personnes écrouées devront rester en prison jusqu’au 19 décembre prochain, date de l’audience de flagrant délit.
Me Ibrahim Salami, avocat de la défense, se dit surpris par cette décision, soutenant que « sur le plan du droit, le dossier est vide ». Il justifie son affirmation par le fait que « la preuve n’a pas été rapportée que les montants ont été remis » aux intéressés. « Donc, normalement en l’absence de preuve, on ne devrait pas aller plus loin, encore moins les mettre sous mandat de dépôt », estime le conseil. « A la rigueur, poursuit-il, on aurait pu décider d’un non-lieu ou alors les poursuivre sans mandat. » Mais le fait de les poursuivre avec mandat et les déposer dans des conditions aussi rocambolesques sont vraiment regrettables pour l’Etat de droit », déplore Me Ibrahim Salami.
Le Conseil des ministres, en sa séance du 2 novembre dernier, avait instruit le ministre de la Justice à l’effet d’engager des poursuites judiciaires à l’encontre des anciens dirigeants de la Cnss « qui ont commis des actes de gestion frauduleuse et bénéficié de commissions occultes et/ou autorisé des placements hasardeux à la Bibe, une banque déclarée en faillite par la Commission bancaire de l’Union monétaire ouest-africaine (Umoa)». Au total, sur la période d’avril 2014 à octobre 2015, a souligné le Conseil des ministres, plus de 17,5 milliards de francs Cfa ont été placés auprès de la Bibe, contre le versement de commissions d’un montant de plus de 71 millions F Cfa?

LIRE AUSSI:  Economie : Standard & Poor’s maintient la note B+ du Bénin

Claude Urbain PLAGBETO