Afrique : Le Soudan au bord de la crise alimentaire ?

Par La Redaction,

  Rubrique(s): International |   Commentaires: Commentaires fermés sur Afrique : Le Soudan au bord de la crise alimentaire ?

Afrique Le Soudan au bord de la crise alimentaire ?La crise alimentaire, l’autre menace

Alors que son économie est déjà mise à mal par les sanctions internationales consécutives à sa situation politique et la baisse de la valeur de sa monnaie locale, le Soudan doit désormais aussi faire face aux conséquences de la guerre entre la Russie et l’Ukraine.
Khartoum dépendant de Kiev et de Moscou pour ses importations de blé. C’est tout sauf une bonne nouvelle pour un pays où le prix du pain a déjà été multiplié par dix ces derniers mois.

LIRE AUSSI:  Couverture des élections en Afrique: Des journalistes de divers pays partagent leurs expériences


«Le Soudan est dans une position particulièrement vulnérable, car 86 à 87 % de ses importations de blé proviennent de la Russie et de l’Ukraine, il pourrait être confronté aux difficultés d’approvisionnement. Vous devrez probablement vous procurer le blé ailleurs et, par conséquent, tous ceux qui importent du blé de Russie et d’Ukraine, comme le Liban, l’Egypte ou la Jordanie, devront probablement se tourner vers les États-Unis, l’Australie ou l’Europe, et tout le monde joue à la spéculation.», a déclaré David Wright, directeur des opérations de l’organisation caritative Save the Children.
A Khartoum, donc, la nouvelle inquiète alors que plus de 14 millions de Soudanais auront besoin d’aide alimentaire cette année selon l’Onu.
« Notre travail sera affecté puisque les familles seront dans une position très vulnérable. Lorsque les familles sont sous pression, et particulièrement pendant une longue période, elles ont recours à des stratégies d’adaptation négatives, comme retirer leurs enfants de l’école, leur orientation vers le marché du travail, ou par exemple pour leurs filles, leurs adolescentes, on pourrait assister aux mariages forcés.’’, explique David Wright,
Les 3, 3 millions de déplacés du Darfour sont les plus exposés à la crise alimentaire en cours. Mais le pays accueille également plus d’un million de réfugiés qui ont fui les conflits au Sud-Soudan, en Éthiopie, en Erythrée et dans d’autres pays, selon les chiffres des Nations unies.

LIRE AUSSI:  Grande conférence de presse du président de la fédération de Russie, Vladimir Poutine

Africanews