Agence francophone pour l’intelligence artificielle en Afrique: Le Béninois Eric Adja aux commandes

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Agence francophone pour l’intelligence artificielle en Afrique: Le Béninois Eric Adja aux commandes


L’Agence francophone pour l’intelligence artificielle (Afria) est née, depuis jeudi 14 novembre dernier, au Centre des hautes études du ministère français de l’Intérieur (Chemi) à Paris. Précédemment directeur de la Francophonie numérique et directeur du Bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest (Brao) de l’Organisation internationale de la Francophonie (Oif), Eric Adja est élu président de cette institution dont l’objectif est d’accompagner les pays africains francophones à saisir les opportunités et à relever les défis liés à l’intelligence artificielle.

LIRE AUSSI:  Promotion des filières émergentes dans l’enseignement technique: Nouvelle option du gouvernement contre le chômage

Le Béninois Eric Adja préside aux destinées de l’Agence francophone pour l’intelligence artificielle (Afria) créée le 14 novembre dernier au Centre des hautes études du ministère de l’Intérieur (Chemi) à Paris. Précédemment directeur du Bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest (Brao) de l’Organisation internationale de la Francophonie (Oif) et directeur de la Francophonie numérique, il a été promu en reconnaissance de ses compétences dans ce secteur depuis plusieurs années. Dans le cadre de ses fonctions antérieures, Eric Adja a beaucoup contribué à la promotion du numérique au niveau des jeunes africains.Il travaillera avec son compatriote Edgard Kpatindé, expert en sécurité, membre du conseil d’administration de cette agence qui a pour mission principale de sensibiliser et de mobiliser les acteurs du public et du privé ainsi que ceux du monde académique à accompagner les pays africains, francophones notamment, à saisir les opportunités et à relever les défis liés à l’intelligence artificielle et contribuer ainsi à l’atteinte des Objectifs du développement durable (Odd) sur le continent.
Selon le site www.afria.org, la première activité de cette institution est l’organisation du 1er symposium régional sur l’intelligence artificielle, prévu du 16 au 17 décembre prochain à Anécho (Togo). En partenariat avec le gouvernement du Togo, l’Unesco, le Chemi, l’Icann et diverses structures régionales et internationales en charge du développement du numérique, de la cybersecurité et de l’intelligence artificielle, cette rencontre internationale se déroulera autour du thème : « Pour une intelligence artificielle (Ia) éthique et inclusive au service du développement durable, de la paix et de la sécurité en Afrique de l’Ouest ».
Pour l’Oif, ce symposium régional s’inscrit dans le cadre du suivi de l’atelier de sensibilisation des acteurs du numérique aux technologies émergentes, en particulier les données massives (big data) et l’intelligence artificielle, organisé par l’Oif du 20 au 23 mai 2019 au Woelab Prime à Lomé. Il puise également ses fondements de la stratégie 2020 de l’Oif qui vise à contribuer à l’émergence d’une société de l’information démocratique, inclusive, ouverte et transparente qui favorise la diversité culturelle

LIRE AUSSI:  Championnat de football de ligue 1: Première victoire pour Aspac et Dragons

Les membres du conseil d’administration de l’Afria

Président : Dr. Eric Adja, Bénin
Vice-président : Colonel
Guelpetchin Ouattara, Côte d’Ivoire
Secrétaire général :
Mohamadou Diallo, Sénégal
Membres :
Edgard Kpatindé, Bénin
Mouhameth Beye, Sénégal
Benjamin Dupaquier, France
DestinyTcheouali, Québec