Alain Orounla au cabinet de Joseph Djogbénou: Des questions politiques au cœur des échanges

Par LANATION,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Alain Orounla au cabinet de Joseph Djogbénou: Des questions politiques au cœur des échanges

Joseph Djogbenou et Alain OROUNLA

Le président de la Cour constitutionnelle, Joseph Djogbénou, a reçu en audience, ce vendredi 23 juillet, le préfet du Littoral, Alain Orounla. Les deux personnalités ont échangé sur des questions politiques et des actions à mener pour offrir de meilleures conditions aux Béninois.

LIRE AUSSI:  Programme d’alimentation scolaire intégrée: Le Burundi à l’école du Bénin


Les questions politiques, le devenir du Bénin, les efforts engagés par le gouvernement du président Patrice Talon et qui doivent être consolidés au quotidien. Ce sont les sujets sur lesquels le préfet du Littoral, Alain Orounla, a échangé, vendredi 23 juillet dernier, avec Joseph Djogbénou, président de la Cour constitutionnelle.
Abordant les motivations de sa rencontre avec le président de la Cour constitutionnelle, Alain Orounla a fait savoir qu’en tant que préfet du Littoral, ses actions sont arrimées au respect de la loi et de la Constitution. Dans ses fonctions actuelles, souligne-t-il, il est en effet amené à poser des actes administratifs qui doivent être conformes à la loi mais aussi à la Constitution qui est la loi suprême. Cette rencontre était donc importante. « Vous aurez remarqué que ma première visite protocolaire, je l’ai réservée à la Cour constitutionnelle parce que c’est elle qui régule les institutions, les rapports des institutions avec notre Constitution », fait-il observer.
En outre, Alain Orounla dit vouloir apprendre de son devancier. « J’avais besoin de son éclairage, de ses conseils, de ses recommandations puisqu’il m’a précédé. Sur beaucoup de terrains, j’avais besoin de ses éclairages et je les ai obtenus», indique-t-il. Le préfet du Littoral se dit très satisfait de cette entrevue. Au cours de leur entretien, les deux personnalités ont aussi débattu des actions à mener pour offrir de meilleures conditions d’épanouissement aux Béninois. Pour Alain Orounla, le constat de la gouvernance est positif. « Le Bénin est bien tenu », reconnait-il avant de s’engager à la consolidation des acquis et à travailler pour la mise en œuvre des réformes envisagées par le gouvernement.

LIRE AUSSI:  Le nouveau maire de Bantè chez Joseph Djogbénou: Le développement de la commune au cœur des échanges

Par Mathilde ASSOGBA (Stag.)