Amélioration des conditions de vie des populations: Les priorités du gouvernement pour 2020

Par Alexis METON  A/R Atacora-Donga,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Amélioration des conditions de vie des populations: Les priorités du gouvernement pour 2020


A travers le budget 2020 de l’Etat, plusieurs réalisations sont priorisées par le gouvernement qui entend leur consacrer d’importants crédits à des projets de développement, afin de continuer à améliorer les conditions de vie des populations. Ainsi, des investissements conséquents sont prévus pour l’agriculture, l’économie numérique, l’eau, les mines, les infrastructures … Ce dernier secteur bénéficiera au cours de cette année, selon le projet de loi de finances 2020, de projets structurants. La reconstruction du tronçon ancien Pont de Cotonou-Loterie nationale-Hôtel du port-Carrefour Cen Sad-Erevan long de 5,80 km sera finalisée avec l’aménagement de voies en béton dédiées au trafic portuaire. Il est prévu la poursuite des travaux relatifs à la construction d’un axe autoroutier de contournement nord-est de la ville de Cotonou avec la construction d’un nouveau pont sur le lac Nokoué et divers ouvrages spécifiques. Le gouvernement envisage la poursuite des travaux d’aménagement et de bitumage de la route des pêches et de ses bretelles d’accès. Il s’agit de la phase 2 du projet qui prend en compte le tronçon Adounko-Porte du non-retour de 22,30 km et quatre bretelles. Il faut noter que les travaux routiers prennent une part importante dans le budget 2020.
L’aménagement de la route Djougou-Péhunco-Kérou-Banikoara, l’aménagement et le bitumage de la route Lokossa-Deve-Aplahoué longue de 36,11km, la construction de 24 ouvrages spécifiques sur le réseau de pistes rurales, la poursuite des travaux d’aménagement et le bitumage de la route Ouèdo-Tori, les travaux liés à la réfection des routes et pistes dans le cadre des campagnes de commercialisation du coton-graines, figurent parmi les priorités du gouvernement. On y compte également la poursuite des travaux d’aménagement et de bitumage de la route Djèrègbe- Dja-Owodé de 10 km ainsi que du tronçon Bohicon-Dassa-Parakou. La route Comè-Lokossa-Dogbo longue de 63,40 km et la bretelle Zounhè-Athiémè-frontière Togo ne sont pas du reste.
Plusieurs autres travaux routiers sont projetés dont le démarrage des travaux pour la construction d’un échangeur au carrefour Vèdoko, le démarrage des travaux de construction d’une autoroute entre Sèmè-Podji et Porto-Novo, les travaux d’aménagement et de bitumage de la traversée urbaine de Parakou et contournement (16,8 km). A cela s’ajoutent le démarrage des travaux d’aménagement et de construction de la route Sèmèrè-Pénéssoulou-
Alédjo, les travaux pour la construction d’un ouvrage de franchissement du fleuve Ouémé au PK31+200 sur l’axe Dassa- Bétékoukou-Okpa…

LIRE AUSSI:  Fermeture de six cliniques d’accouchement: Le gouvernement tape du poing sur la table

L’agriculture, un vivier
économique

Considérée comme un secteur à forte potentialité économique, l’agriculture bénéficie au cours de cette année d’un appui financier substantiel pour accroître la production dans diverses filières. Le budget prévoit le renforcement de l’opérationnalisation des pôles de développement, la poursuite des mesures de facilitation de l’accès aux semences, intrants et marchés pour la promotion des nouvelles filières agricoles telles que l’anacarde, l’ananas, les produits maraîchers, le riz, le maïs, le manioc, le palmier à huile, les agrumes et la mangue, le karité ainsi que le soja. La mise en œuvre du Programme national de développement de la mécanisation agricole, la réalisation des infrastructures marchandes et le développement des services logistiques, l’irrigation, les aménagements hydro-agricoles et leur valorisation sont inscrits en lettres d’or dans le budget 2020 dans la perspective de la croissance agricole.

Cadre de vie plus attrayant

Le projet phare du gouvernement démarré, il y a quelques mois, par la viabilisation des sites de logements sociaux de Ouèdo se poursuit cette année dont la construction de vingt mille logements pour le bonheur des populations. Selon les témoignages recueillis, les travaux entrepris sur le site de Ouèdo devant abriter environ onze mille logements ont considérablement changé le visage de la commune d’Abomey-Calavi. Le Bénin est appelé à rayonner avec la construction de cités ministérielles, administratives et départementales. A cela, il faudra ajouter les travaux du quartier général de la Police républicaine prévu à Calavi, l’école de police, les commissariats de police et les directions départementales… Il faut rappeler que les travaux de construction de 22 stades omnisports de standing international seront achevés cette année. Le gouvernement a aussi prévu la construction et l’exploitation d’un complexe Mall-galerie commerciale piscine olympique au stade Mathieu Kérékou de Cotonou en mode Partenariat public-privé.

LIRE AUSSI:  Lutte contre la propagation du Covid-19 au Bénin: Le cordon sanitaire élargi et prorogé jusqu’au 27 avril