Amélioration des performances du ministère du Travail: Une feuille de route élaborée

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Amélioration des performances du ministère du Travail: Une feuille de route élaborée

discours d'ouverture de Mme la Ministre

Le ministère du Travail et de la Fonction publique (Mtfp) dispose d’une feuille de route dont la mise en œuvre lui permettra non seulement d’atteindre des niveaux de performances considérables mais aussi et surtout de combler les attentes du chef de l’Etat en termes d’administration moderne et intelligente. Cette feuille de route est le fruit de la retraite stratégique des cadres dudit ministère, tenue les 18 et 19 juin derniers, à Abomey-Calavi.

LIRE AUSSI:  Evaluation des enseignants reversés de 2008: Les gages du gouvernement

Nouveaux défis, nouvelles stratégies d’actions. Le ministère du Travail et de la Fonction publique (Mtfp) dispose d’une nouvelle feuille de route retraçant les axes prioritaires de ses interventions à l’échelle de toutes ses structures, afin d’atteindre les nouvelles ambitions du gouvernement pour le quinquennat 2021-2026. Une feuille de route élaborée au cours de la retraite stratégique des cadres dudit ministère, à l’initiative de la première responsable de ce département, Adidjatou A. Mathys.
Du diagnostic qu’elle a présenté au début des travaux, il ressort que malgré les grandes avancées réalisées par le Mtfp ces cinq dernières années, certaines habitudes perturbent toujours la mise en œuvre efficiente des activités. Manque de professionnalisme, lenteur dans le traitement des dossiers, manque d’anticipation et d’innovation pour accompagner les initiatives du gouvernement, manque de complémentarité et de solidarité entre les services, etc., gangrènent encore le fonctionnement du ministère du Travail et de la Fonction publique. C’est donc pour corriger ces maux que la première responsable du ministère a jugé utile d’initier la retraite stratégique qui a permis aux participants de partir des enseignements tirés du passé pour identifier d’une part de nouvelles pistes susceptibles d’apporter des réponses plus appropriées aux insuffisances relevées et d’autre part, d’identifier des perspectives pour une amélioration constante de la qualité des services aux usagers/clients.
« Nous devons dorénavant mieux nous organiser, impulser le changement organisationnel au sein de nos structures en innovant, en redoublant d’ardeur au travail, en faisant montre d’exemplarité en matière de déontologie et d’éthique, toutes choses qui nous garantiront de meilleurs résultats possibles, dans le contexte actuel de gouvernance au sommet de l’Etat », insiste la ministre Adidjatou A. Mathys à l’ouverture des travaux.
Pour parvenir à l’élaboration de la feuille de route, les cadres venus de toutes les structures du ministère, se sont penchés sur quatre thèmes qui ont permis d’aborder de façon globale, toutes les préoccupations liées à l’amélioration des performances du ministère. Le premier thème porte sur le bilan des actions menées et des résultats obtenus de 2016 à 2021, le deuxième aborde les défis de la modernisation de l’administration publique pour un meilleur service aux usagers/clients, le troisième thème traite du diagnostic des capacités de pilotage des interventions, et le dernier revient sur le processus d’élaboration du Plan de travail annuel du ministère et ses outils d’opérationnalisation.
Après avoir exposé brièvement la procédure de travail à suivre pour chacun de ces thèmes, la ministre du Travail et de la Fonction publique fait constater que la vision est holistique et qu’il ne s’agit guère de solutionner tous les dysfonctionnements mais de rendre disponible une feuille de route qui énumère les axes prioritaires des interventions du ministère sur l’ensemble du territoire et ce, en cohérence avec les nouvelles ambitions du gouvernement. « Nos réflexions devront donc nous amener à explorer des pistes nouvelles (…) pour un changement de paradigme conduisant à plus de motivation, d’engagement, de créativité, de réactivité et de proactivité pour réaliser les performances attendues pour le compte de notre département ministériel », indique Adidjatou A. Mathys.
Victorin Honvoh, son directeur de cabinet, au nom des participants, s’est dit prêt à relever le challenge. La ministre du Travail et de la Fonction publique prend l’engagement de s’évertuer, dans la limite des ressources disponibles, à mettre en place les conditions minimales de travail et de motivation de tous, pour l’atteinte des objectifs escomptés.

LIRE AUSSI:  Vente à la sauvette dans les feux tricolores: Un mal incurable ?