Amélioration du climat des affaires au Bénin: Les facilités de création d’entreprise présentées aux privés

Par Alexis METON  A/R Atacora-Donga,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Amélioration du climat des affaires au Bénin: Les facilités de création d’entreprise présentées aux privés


Les réformes entreprises par le gouvernement dans le cadre de la dématérialisation des procédures de création d’entreprise ont été présentées aux acteurs du secteur privé, ce mercredi 4 mars, au cours d’un cocktail dînatoire à
Cotonou. Les acteurs du secteur privé ont répondu favorablement à ce rendez-vous de l’Agence pour la promotion des investissements et de l’exportation (Apiex) ainsi que des structures chargées de la promotion de l’emploi au Bénin.

LIRE AUSSI:  Actualisation du fichier électoral national: Les Cca/Lépi de l’Ouémé opérationnelles

La dématérialisation de la création d’entreprise est effective au Bénin, grâce aux réformes initiées par le gouvernement. C’est bien possible de créer son entreprise via la plateforme www.monentreprise.bj sans se déplacer, avec de multiples avantages que l’outil offre tels que les certificats en version dématérialisée…
L’annonce a été faite aux acteurs du secteur privé, hier mercredi, au cours d’un cocktail dînatoire initié par l’Agence pour la promotion des investissements et de l’exportation (Apiex), structure sous tutelle du ministère de l’Economie et des Finances. Cet outil est une véritable révolution qui contribue à l’amélioration du climat des affaires au Bénin, selon Laurent Gangbès, directeur général de l’Agence pour la promotion des investissements et de l’exportation (Apiex). Il doit cette performance à l’engagement du gouvernement et des partenaires qui accompagnent l’Apiex.
Il est facile de créer son entreprise en une heure 33 minutes 21 secondes grâce à cet outil, dans un premier temps à Cotonou et les localités proches et dans un second temps à l’international. Ce dispositif, une première dans la sous-région, selon Eric Akoutè, directeur des études à l’Apiex, sera implémenté pour permettre à tout individu où qu’il se trouve dans le monde, de créer son entreprise sans se déplacer. «Nous avons fait un pas important dans la création d’entreprise. Depuis un an, nous avons restructuré l’Apiex, et fait en sorte que les créateurs d’entreprise puissent bénéficier de conditions beaucoup plus favorables d’accueil, d’accompagnement pour pouvoir créer leur business. Après trois semaines de fonctionnement, la moitié des créateurs d’entreprise passe par cet outil », a fait constater Laurent Gangbès. Cinquante-neuf entreprises ont été créées le mardi dont 15 % de sociétés et 85 % d’établissements. Parmi les 59 entreprises créées, au nombre des sociétés, 30 % sont passées en ligne et 70 % ont été formalisées à l’Apiex, d’après Eric Akoutè.
Il faut souligner que l’outil présenté aux acteurs du secteur privé regorge d’une panoplie d’avantages, selon les mots d’Eric Akoutè. Outre les diverses opportunités accordées aux Petites et moyennes entreprises relatives à la dématérialisation du raccordement à l’électricité, à l’eau, et du paiement d’impôt…, le gouvernement revient avec une autre opportunité dont la finalité, explique Eric Akoutè, est de rationaliser les procédures, diminuer les coûts, améliorer la qualité du service. Il a fait savoir que des pièces ont été supprimées dans le dossier de création d’entreprise au Bénin. C’est le cas de l’acte de mariage exigé autrefois des femmes et de la déclaration d’existence. Toute la procédure de création d’entreprise se passe désormais en ligne, sans difficulté. Il a alors suggéré aux promoteurs de formaliser leurs structures afin de bénéficier des avantages y relatifs. A travers cet exploit à l’actif du gouvernement, le directeur général de l’Apiex reconnait le mérite du chef de l’Etat, Patrice Talon, et le dynamisme du ministre de l’Economie et des Finances, Romuald Wadagni.

LIRE AUSSI:  Délibération de la Cour Suprême à la suite d’auditions: Les conseils de Natitingou, Cobly, Pehunco et Kérou installés au tribunal

L’Apiex et sa mission

L’Agence pour la promotion des investissements et de l’exportation (Apiex) est chargée de la vie de l’entreprise, sa création et son évolution. A ce titre, elle formalise les entreprises, instruit les dossiers de demandes d’agrément au Code des investissements pour permettre aux entreprises de pouvoir bénéficier du soutien de l’Etat pour se développer. L’Apiex a également un rôle en matière de partenariat public-privé ainsi qu’un rôle d’autorité administrative des zones économiques spéciales et d’attractivité du territoire. Elle fait la promotion du Bénin partout dans le monde, pour attitrer les investisseurs et conseille le gouvernement sur les différentes politiques à mener en matière d’attractivité, de fonctionnement des différentes filières agricoles.
Selon Laurent Gangbès, son rôle est déterminant dans la récente initiative du gouvernement de créer une zone économique spéciale de dix mille hectares à Glo-Djigbé. « Nous avons déjà signé un accord avec un groupe international pour l’aménagement et la gestion d’exploitation de 1640 hectares de cette vaste zone économique spéciale. Dans les prochaines semaines, les travaux devront commencer à Glo-Djigbé », a informé Laurent Gangbès.

LIRE AUSSI:  Actualisation du fichier électoral national: Les Cca/Lépi de l’Ouémé opérationnelles