Aménagement d’un périmètre de 80 ha à Togbin: Les indemnisations ordonnées

Par Joel TOKPONOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Aménagement d’un périmètre de 80 ha à Togbin: Les indemnisations ordonnées


L’indemnisation des personnes affectées par le projet d’aménagement de 80 hectares à Togbin sera bientôt effective. C’est l’une des décisions prises par le gouvernement en Conseil des ministres, ce mercredi. Cette portion de domaine pourra donc être libérée dans les prochains jours pour la réalisation d’importantes infrastructures touristiques et sociales.

LIRE AUSSI:  Conseil des ministres : Une cellule d’appui au Partenariat public-privé créée

Il est prévu à Togbin, dans la commune d’Abomey-Calavi, la construction d’un boulodrome aux normes internationales destiné à abriter la coupe du monde de sport boules, d’un hôpital de référence et d’autres infrastructures d’intérêt général. Pour ce faire, il s’impose de déplacer les populations situées sur le domaine ciblé. Alliant développement infrastructurel et accompagnement social, le gouvernement a décidé de verser des indemnités à toutes les personnes détenant des biens immobiliers et qui sont affectées par ce Projet d’aménagement de 80 hectares. Elles recevront donc une compensation financière pour le dommage qui leur sera causé. Le Conseil des ministres de ce mercredi l’a acté, tout en mentionnant que pour des raisons de transparence et d’équité, « conformément aux textes en vigueur, un expert a été commis pour réaliser les évaluations foncières et immobilières ».
Déjà, le Conseil des ministres du 29 avril 2020 a approuvé la rectification des coordonnées géographiques et procédé à la redéfinition du périmètre de la zone de développement touristique sur le littoral entre les communes de Cotonou et de Ouidah, car le décret n° 2005-664 du 3 novembre 2005 portant classement de la zone à vocation touristique exclusive de la Route des pêches prescrit une superficie de 15 853 hectares, largement supérieure à l’emprise du projet qui est de 3 712 hectares sur terre ferme. Fort de ces constats, les coordonnées géographiques du périmètre objet de la déclaration d’utilité publique intervenue en 2006 ont été corrigées.

LIRE AUSSI:  Coopération dans le secteur de l’éducation: Plusieurs accords signés entre le Bénin et la Suisse

Redimensionnement

Par la suite, au cours de leur conclave hebdomadaire du 17 novembre 2021, les membres du gouvernement ont décidé à nouveau de redéfinir le périmètre de développement de la zone touristique sur le littoral entre les communes de Cotonou et de Ouidah. En tenant compte de l’évolution des études qui visent le renforcement des équipements prévus dans ledit projet, ils ont décidé de réintégrer la portion comprise entre le carrefour dit Togbin daho et l’Ecole internationale de Théâtre d’Alougbine Dine. Cette option de redimensionner le périmètre a pour avantage de valoriser l’ensemble de la zone et d’assurer l’adéquation avec les constructions environnantes.
La prise en compte de l’aspect social dans le développement du projet constitue une avancée notable pour son exécution en toute quiétude.
Le projet d’aménagement touristique de la Route des pêches entre Cotonou et Ouidah s’inscrit dans la stratégie gouvernementale visant à valoriser le secteur des services et plus particulièrement le tourisme comme axe de développement économique et de stratégie de lutte contre la pauvreté. Ce choix se justifie puisque le tourisme est le deuxième secteur pourvoyeur de devises après le coton. Le projet permettra donc de mettre en valeur le potentiel touristique du littoral entre Cotonou et Ouidah et d’offrir à la clientèle étrangère et locale une alternative de tourisme de loisirs et de vacances concurrentielle par rapport aux pays et aux régions de tourisme balnéaire?